Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

1962 : A la Mission de Tambaga (suite)...

Accueil > Où sommes-nous ? > Quelques pages du Burkina Faso > Tambaga > 1962 : A la Mission de Tambaga (suite)...

Les soeurs du Christ Rédempteur

6e épisode

Détente et surprises !

Sur les bords de l’Arly

Lors de la visite du Chef de L’État à Diapaga (le 24 novembre 1961), un après-midi avait été consacré à la visite de la falaise de L’Arly, le rendez-vous des chasseurs et des touristes.

Quelquefois, avec l’aimable autorisation du Maître des Eaux et Forêts, Mr et Mme Marin s’en vont, eux aussi dans la Réserve d’Arly où le paysage et la faune sont remarquables.
Aujourd’hui, les Missionnaires de Tambaga et quelques-uns de Kantchari les accompagnent à travers cet immense jardin zoologique…

En pleine nature, nous admirons à loisir les troupeaux d’antilopes et de buffles, les gazelles et les biches, les damalisques, les reduncas, les phacochères, les cobras, et même un hippopotame. Le lion ne se montre point ; ce sera pour plus tard ; au passage nous identifions seulement ses empreintes et son récent carnage : la tête et les pattes de la victime - une biche - gisent sur le sol rouge de sang. Cette promenade en pleine Réserve, au milieu des bêtes sauvages, qui, jamais chassées, ne bougent même pas à notre approche, impressionne quelque peu ; il est vrai que nos voitures ne sont pas loin ! Elles nous permettent de passer la frontière du Dahomey tout proche, et d’aller prendre notre repas au bord d’une jolie petite rivière où nous savourons la tendre invitation de Jésus à ses apôtres : " Venez vous reposer à l’écart ".

Des soeurs du Christ Rédempteur retournées récemment sur les bords de l'Arly

Qui parle sous la véranda ?

15 janvier 1962, 11 heures :

"Qui parle sous la véranda " ? On ne peut le croire. C’est Mr le Député Méhaignerie *, venu exprès de Niamey pour nous saluer. En quelques minutes toute la Mission est alertée. Mr et Mme Marin n’en reviennent pas !
Monsieur le Député d’Ille-et-Vilaine est en voyage d’information économique, avec douze autres parlementaires, à travers les pays de l’Entente : Haute-Volta, Niger, Dahomey, Côte d’Ivoire.
Sa mission officielle lui laisse quelques loisirs dont il profite pour faire une délicate surprise à beaucoup de missionnaires bretons. En Côte d’Ivoire par exemple, le Père Malval, frère de Sr Anne-Madeleine, n’en croit pas ses oreilles : " Quelqu’un d’Ille-et-Vilaine ?… Moi aussi, de Servon ! " et le geste accompagne la parole ; on s’embrasse.

Sr Léonie avec enfant de Tambaga Sr St Vincent avec enfantsPour finir, les collègues de Mr le Député s’étonnent en s’édifiant : presque tous les missionnaires sont des Bretons ; la Bretagne s’est donné rendez-vous en Afrique occidentale !

Aujourd’hui, Mr le Député est en pleine brousse, à 200 kilomètres de Niamey. Il n’a pas failli se procurer une voiture pour le conduire dans ce coin perdu dont, en haut-lieu, on ignore même l’existence !... Mr Marin est bien honoré de la visite de Mr le Député-Maire et Mr Méhaignerie se montre lui-même très fier de son ancien administré de Balazé. Il le trouve en train de creuser un puits à la recherche de l’eau miraculeuse, indispensable pour l’irrigation de ces terres incultes que Mr Marin a partagées entre douze jeunes Africains et lui-même. Chacun est responsable de son petit lopin de terre où on essaie de faire pousser choux, salades, radis, tomates, aubergines, petits pois - en planches suspendues, afin d’éviter les crapauds et les margouillats - etc…

Culture au Burkina

Mr Méhaignerie, ayant félicité et encouragé le jeune missionnaire défricheur, visite les classes et parle aux enfants qui sont heureux de voir l’intérêt qu’il leur porte. Les Pères le reçoivent ensuite à leur table, pour un déjeuner frugal, mais très cordial.

Pendant ce temps, une femme apporte au dispensaire une fillette mourante que Mère Supérieure baptise du nom de Anne, en souvenir d’une des filles de Mr Méhaignerie. Le temps passe vite en si agréable compagnie ! Pourtant, dès 13 heures, il faut reprendre la voiture et affronter à nouveau les 250 kilomètres dont 100 de piste, pour atteindre le Niger avant l’heure du bac, et être à Niamey le soir, pour une réunion à l’Ambassade.

Monsieur le Député, merci de votre visite qui a fait très grand plaisir aux missionnaires de Tambaga !

* Il s’agit de Mr Méhaignerie Père (Député de l’époque)

PS : À son retour en France, M. Méhaignerie avait la joie de trouver une lettre de Mr Marin lui annonçant la découverte de l’eau au fond du puits.

Extraits du Courrier Missionnaire, Rillé - Fougères, 1962

.....................................

Voir :
épisode 1
épisode 2
épisode 3
épisode 4
épisode 5
épisode 7

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 19 octobre 2017

Jésus est le chemin. Que notre intelligence et notre cœur se nourrissent de sa Parole. Que notre vie quotidienne se laisse transformer par la communion à son Corps livré (Règle de Vie)
Pied partage