Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

2017 : heure après heure, choisir la VIE...

Accueil > Contempler une image > 2017 : heure après heure, choisir la VIE...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Image du Mois

Que vous inspire l’image de l’Horloge ci-dessous : "2017 : heure après heure, choisir la VIE"  ?


Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • Le cadran de nos heures vient de basculer nos vies dans une nouvelle année. Notre existence est liée au temps.
    Depuis notre naissance jusqu’à notre mort notre vie est confrontée au temps ; preuve en est, à notre naissance comme à notre mort, sont écrites les heures de ces deux évènements sur le livret de famille. Ces deux étapes marquent le début et la fin de notre vie et, nous ne les choisissons pas ; en quelque sorte nous les subissons.
    Mais entre ces deux étapes, s’offre à toute personne la possibilité de se construire et de donner une orientation à sa propre vie dans l’exercice de sa liberté par des choix faits en fonction de valeurs.
    Dans ce temps alloué, plus ou moins long, quels sont nos choix, ceux qui feront grandir notre humanité et donner un peu à notre vie des traits aux couleurs du visage de Dieu ?
    Ces traits ont couleur de l’amour.
    Pour ce faire, il nous faut le temps de la patience, le temps de la patience de Dieu, celle qu’il a eue avec son peuple tout au long de son histoire.
    Je suis frappé aujourd’hui par l’impatience caractérisée par le vouloir dans l’immédiateté de nos désirs : je veux tout de suite...Ne faut-il pas à la semence le temps de l’enfouissement avant celui de la récolte ! Ne faut-il pas aussi entrevoir le temps de la déception face à nos attentes non réalisées !
    Alors, un homme, Jésus, propose à chacun de remplir le temps de sa vie par la mise en oeuvre du message de l’évangile. Ce message est l’ensemencement dans nos vies des graines d’amour dans la réalisation de notre propre vocation.
    Voilà ce que Jésus a su faire dans ce qu’il appelle "l’heure".
    Pour lui, cette notion d’heure est sa fidélité à la mission reçue de son Père : " Mon heure n’est pas encore venue".
    Il le sait cette heure nest pas facile mais Il ira jusqu’au bout :
    " Père, je remets ma vie entre tes mains".
    Alors en regardant nos montres, nous sommes invités à prendre du temps pour aller à l’essentiel c’est à dire à construire notre vie sur l’amour. Cette vie bâtie ainsi génère les fondements de notre propre éternité . Nous pourrons faire nôtre cette parole :" L’heure est venue de passer de ce monde au festin du Royaume".
    Oui, que mettons-nous dans l’espace-temps alloué à nos vies ? Des valeurs sûres contribuant à faire grandir notre humanité, valeurs dessinant petit à petit les contours du visage de l’Amour de Dieu ou des valeurs éphémères ?
    On a de la chance, on a toute une vie pour tenter de devenir icône de l’Amour de Dieu, icône aux multiples couleurs.

    René Frénel 4/1/2017

  • L’Horloge indique le temps : les heures, les minutes, les secondes.
    Ne vivons pas uniquement “sur notre horloge”, qui semble indispensable, mais vivons plutôt “ici et en ce moment”.
    Soyons attentives, voyant les petites choses. Le passé n’est qu’un souvenir, le présent est à vivre ici et maintenant, consciemment, positivement, pleins d’amour et d’oubli de soi.

    Nous avons reçu la vie de Dieu même, Lui qui est un Dieu de Vie et non de mort.
    Remercions Dieu pour notre vie, que nous allons redonner un jour. Il ne s ‘agit pas de la longueur de notre vie, mais plutôt de la qualité...

    La vie de Jésus Christ fut courte, mais nous en vivons encore jour après jour. Notre vie a aussi une valeur infinie. C’est l’Esprit de Dieu qui nous la donne. Il faut toujours faire des choix, avec sagesse, en vérité et non pas superficiellement.
    Suivons ainsi Jésus Christ qui a dit : “Je suis le Chemin, la Vérité et LA VIE ».

  • Certains n’ont pas d’heure et prennent leur temps.
    Pour d’autres, l’heure c’est l’heure, pas une minute à perdre.
    Charité n’a pas d’heure pour venir en aide à celui qui en a besoin. "Où sont amour et charité, Dieu est présent !"
    "Veillez et priez, car vous ne savez ni le jour ni l’heure". Chaque heure nous conduit vers notre éternité...

    Comment est-ce que j’utilise ces heures qui me sont données ?

    Je rends grâce à Dieu pour toutes les heures, heureuses et joyeuses, vécues sur cette terre, et la vie qu’Il me redonne heure après heure...

  • L’horloge, en ce début de nouvelle année, semble vouloir me donner plusieurs enseignements :

    - Elle me redit le prix du temps : chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde nous sont données comme un cadeau à moi, comme à chacun autour de moi. Données, mais pour en faire quoi ?

    - L’horloge, cet objet imperturbable qui règle la vie de chacun, qui rive les yeux de chacun, me rappelle l’égalité de tous par rapport au temps. Même s’il nous arrive de dire que le temps est long ou qu’il passe trop vite, il faut reconnaître qu’aucun de nous n’a la possibilité de modifier son cours à son avantage, au détriment de l’autre.

    - L’horloge n’a que 24 heures ou même plutôt 12. "A chaque jour suffit sa peine !" a-t-elle l’air de dire. Elle est invitation à faire confiance pour demain.

    Merci, Seigneur, pour le temps que tu m’as déjà donné et celui que tu me donnes en ce moment. Donne-moi de le vivre à fond et de choisir à chaque instant la VIE pour tous...

  • Tu nous donnes, Seigneur, « le temps », c’est un cadeau merveilleux, c’est celui de vivre, c’est un temps court pour « aimer ».

    Un mot très souvent répété dans l’Evangile : EN CE TEMPS LÀ...
    Pour Jésus ce n’est que le banal quotidien : Il aime son Père, Il est là et fait tout pour parler : c’est sa mission.
    En ce temps là..., Jésus entre et sort, marche, monte dans la barque, vient dans la maison, se retire pour prier, se relève, souffre, pleure, caresse, bénit etc...

    Autant de gestes que nous sommes amenés à faire chaque jour.
    Mais l’Amour du Père les inspire t-il ?
    Pardonne-moi tout le temps passé à m’occuper de moi, à te laisser si peu de place pour être comme toi transmetteur de la Bonne nouvelle.

    Je t’ai donné ma vie, mais - consciente ou pas à travers le temps qui m’est imparti de ta présence - c’est pour Toi, puisque tu es le coeur de ma vie.
    C’est ce que nous pouvons répéter tous les matins dans l’une des prières de congrégation.

    Père, donne-moi ton Esprit pour que chaque instant qui me reste à vivre soit une pépite d’or pour cultiver la joie de l’Evangile.

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 30 avril 2017

« Abandonnez vos âmes sans nul retour. Séparez-vous de tous les biens sensibles, cherchez les invisibles, ils sont dignes de vous » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage