Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Abraham et les élus

Accueil > Contempler une image > Abraham et les élus

Les soeurs du Christ Rédempteur

Que vous inspire la représentation ci-dessous : "Les élus dans le sein d’Abraham", Cathédrale de Bourges :

Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • Cette représentation me renvoie immédiatement à Dieu "Père" assis sur son trône. Il semble paisible, heureux. Les bras ouverts, Il attend. Il accueille.

    Avec Lui on peut se sentir "sécurisé". Il est fier de porter ses enfants, eux aussi souriants, heureux d’être là, bien protégés. Avec Dieu le Père, ils ne font qu’un. Ils ont réussi..., ils sont arrivés.

    Ce Père peut recevoir beaucoup d’autres enfants. Il reçoit toujours.

    Bientôt, moi aussi je serai là, fière, heureuse d’avoir réussi la route..., malgré les difficultés rencontrées. Je serai moi aussi sécurisée, heureuse d’avoir essayé d’aimer tous ceux que j’ai croisés, comme Jésus l’a fait et me l’a demandé.

    En cette année de l’Esprit-Saint, Seigneur Jésus inonde-moi de ton Esprit d’amour. Que ma vie soit louange, devienne louange à ta Gloire.

  • LES ELUS DANS LE SEIN D’ABRAHAM.

    Abraham est représenté majestueusement sur un trône. Il accueille en son sein les élus, sous la forme de petits enfants, dans un linge tenu par lui-même.

    Le sein d ’Abraham est une expression qu’on trouve aussi dans l’évangile de St.Luc (ch.16, 21).
    Elle correspond à une ancienne expression dans la Bible : "être réuni à ses pères". Je suppose que l’image du sein d’Abraham indique une relation d’affection et d’intimité.
    Par les Juifs, ce patriarche est considéré comme le père du peuple juif. Mais il en est de même pour les Chrétiens et les Musulmans.

    Je pense que : être dans le sein d ’Abraham veut dire : être uni à Dieu, jouir de la plénitude de Dieu. Donc, ne sommes-nous pas tous des élus ?

  • Cette représentation me fait penser à cette promesse de Dieu à Abraham : "Ta descendance sera aussi nombreuse que les étoiles dans le ciel..."
    Il s’agit de tous ceux qui ont marché à sa suite... Nous aussi nous en sommes.

    Les visages des élus sont expressifs : sourire de bonheur, yeux fermés en signe d’intériorité... Le regard d’Abraham est un regard protecteur.

  • Une telle image me rappelle le pauvre Lazare de l’Evangile, emporté dans le sein d’Abraham. Lazare qui n’était que misère !

    Dans le sein d’Abraham, c’est lumineux. Place pour les pauvres, les exclus, ceux dont on n’a rien à dire... Ils sont dans le coeur de Dieu !

    Je pense à beaucoup de visages connus, de nos familles par exemple.

  • Cette sculpture représentant "Les élus dans le sein d’Abraham" m’a depuis longtemps fasciné !

    L’artiste qui a imaginé et réalisé cette scène s’est laissé inspirer par des connaissances bibliques réelles, et il a réalisé quelque chose de tout à fait original qui dit également sa foi, son expérience spirituelle.

    Tel le pauvre Lazare, les élus recueillis par Abraham, dans son sein, sur son coeur... sont des "petits", des pauvres de coeur, des croyants envers et contre tout. Tous ceux-là qui n’ont pas brillé par la richesse, le pouvoir, les honneurs... Mais qui ont cherché la face de Dieu à la manière d’Abraham, qui ont vécu la douceur évangélique, qui ont été artisans de justice et de paix... Aujourd’hui, ils sont "bienheureux", ça se lit sur leur visage !

    Abraham, c’est le visage du Père. Heureux d’accueillir dans sa demeure, dans son intimité, sur son coeur... ceux qui ont cru en lui et lui ont fait confiance, ceux qui ont marché sur le chemin du juste, ceux qui ont vécu les Béatitudes...

  • Quel bonheur sur le visage de celui qui présente son tablier rempli !
    Quel bonheur pour ceux qui sont comme “cueillis” d’une façon si inattendue !
    Étaient-il en danger pour être ainsi l’objet d’une telle protection ?
    Rien ne nous laisse imaginer leur histoire.
    Simplement, maintenant, ils sont là, en sécurité.
    Sauvés de quelque malheur.

    L’auréole du personnage principal me laisse supposer que le sculpteur a voulu parler de Dieu.
    Ou de quelque personne qui aime agir à sa manière.
    Sauver... Donner sa protection...
    Apprendre à bannir la peur de la mort...
    C’est le message que j’entends pour moi, et pour tous les hommes.

    J’aime voir dans cette sculpture l’expression de ma foi en Dieu qui sauve.

  • Le visage d’Abraham reflète la paix, le bonheur d’accueillir...
    Dans son drapé, personne ne porte d’auréole.
    Ce sont sans doute des gens ordinaires.
    Ce pourrait être moi, ceux avec qui je vis, ceux que j’aime,
    Tous ceux-là qui peuplent la terre, aujourd’hui et depuis des siècles.

    L’artiste a voulu exprimer sa foi en un Dieu tendre, miséricordieux, heureux de nous accueillir tous.
    La contemplation de cette scène m’invite à la même foi...

  • Abraham assis paisiblement comme un père qui accueille ses enfants dans son grand tablier.
    Il est l’image de notre Dieu plein d’amour pour chacun de nous.
    C’’est une invitation à être proche des personnes vers qui je suis envoyé dans une écoute et proximité de tendresse.
    Les visages radieux des enfants montrent leur bonheur de se blottir dans le tablier (le sein du père).

  • Notre père Abraham, tu nous livres le bonheur de porter en ton sein, les élus qui préfigurent la multitude des bienheureux.
    Ainsi se réalise la promesse que tu as reçue de Dieu : "En toi seront bénies toutes les familles de la terre". Genèse 12, 3

    Tu es parti en prenant le risque de tout quitter, te confiant entièrement en la Parole de Dieu. "Va vers le pays que je te ferai voir " Gn 12, 1

    Ces visages manifestent la joie profonde d’être portés dans la tendresse et la chaleur paternelle, comme des enfants en parfaite sécurité dans les bras de leur père.

    Aujourd’hui, n’est-ce pas, pour nous, un appel à nous laisser saisir par la Parole de Dieu et d’avancer, en toute confiance, sur le chemin de nos vies ?

    Je sais que tu veux mon bonheur...
    Comme un père, dont l’amour est si fort,
    Qu’il brûle en moi les forces de la mort.

    Un jour je te verrai comme je suis vraiment.
    Créé à ton image dès le commencement,
    je chanterai la joie de l’amour fraternel,
    Je chanterai la gloire du bonheur éternel !

    Chant KT G. Duflos

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 août 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage