Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Anges et Archanges dans la Bible

Les soeurs du Christ Rédempteur

Quand j’étais jeune la dévotion à l’ange gardien avait une place importante dans notre vie de prière. Après le Concile, cela a été un peu considéré comme de la piété populaire, convenant à des âmes peu éclairées dans les voies de la spiritualité.

Et pourtant la Bible fait aux anges une place importante.

L'Archange Raphaël accompagne le jeune TobieCes créatures célestes y sont souvent nommées, pas moins de 370 fois sous les appellations d’anges, archanges, séraphins, chérubins... Pour ne citer qu’un passage, nous ne pouvons oublier leur présence au moment de la Nativité du Christ : « Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant : Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ! » (Lc 2.13)

Quelle est l’origine de cette croyance en l’ange gardien ? Je pense qu’elle nous vient de ce passage de Matthieu, 18.10 : « Prenez garde de ne pas mépriser l’un de ces petits ; car je vous dis que, dans les cieux, leurs anges voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux. » On en a conclu qu’à chaque personne était attaché un ange protecteur. L’Eglise a respecté cette tradition, puisque, le 2 octobre, nous fêtons les anges gardiens.

Si la Bible en parle très souvent, elle est plutôt avare de définition précise sur ces créatures divines. Le seul passage qui en dit quelque chose est Héb. 1,14 : « Est-ce que tous ne sont pas des esprits chargés d’un ministère, envoyés en service pour ceux qui doivent hériter du salut ? ». Il me semble assez bien correspondre à l’idée que nous nous en faisons, celle de messagers de Dieu auprès des hommes.

L'Archange Gabriel apporte l'Annonce à Marie. Fra Angelico, 1433-1434Cependant, trois de ces anges, qu’on désigne habituellement du nom d’archanges, ont une place particulière et sont “nommés”. Ce nom archange est tiré du grec arkhé ("chef, commandement ") et aggelos ("messager "). Il signifie "chef parmi les anges ".

Que nous en dit précisément la Bible ?

Raphaël n’est cité que dans le Livre de Tobie qui ne parle pas moins de 16 fois de l’ange jusqu’à ce que celui-ci se nomme : « Je suis Raphaël, l’un des sept Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer auprès de la gloire du Seigneur ». Tb 12,15. Il accompagne le jeune Tobie chez son cousin Raguel qui habite loin. Son nom signifie « Dieu guérit ».

On ne peut parler de Gabriel sans faire le lien avec les deux annonciations à Zacharie et à la Vierge Marie (Luc1,19.28). Dans le Livre de Daniel, il annonce une prophétie. On ne sera pas étonné qu’on en ait fait le saint patron des transmissions. Son nom signifie « Force de Dieu ».

Michel est lié au Livre de Daniel et à l’Apocalypse. Son nom signifie : « Qui est comme Dieu ! ». Il est généralement représenté, terrassant le dragon (Ap 12,7-9). A cause de son appellation dans le livre de Daniel, il est considéré comme “le chef des anges”.

Ces trois archanges sont fêtés le 29 Septembre et la tradition judéo-chrétienne les considère comme faisant partie des sept Anges qui se tiennent devant Dieu (Ap. 8,2). Leur nom coïncide avec leur être et leur mission.

L'Archange Michel terrasse le démon. Vitrail de la Chapelle des Bains, Chatel Guyon

Sr Gabrielle H., SCR.

Portfolio

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 août 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage