Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Avancer pas à pas...

Les soeurs du Christ Rédempteur

A l’occasion du rassemblement des différents relais de la paroisse, C. nous fait part de ce qu’elle a vécu avec son mari dans leurs rencontres avec Nathan :

"Nous connaissons Nathan depuis une dizaine d’années. Avec son frère, nous le rencontrions chez un de leurs copains, handicapé, qui ne sort presque plus, mais qui ouvre sa porte à tous ceux qui passent dans la cité. C’est tout un réseau d’hommes et de femmes, jeunes ou moins jeunes, ayant des difficultés à vivre, matériellement et moralement. Leurs familles sont démantelées ou inexistantes. Leurs histoires sont douloureuses, marquées par la violence.

Nathan se retrouve, à 23 ans, sans travail, sans domicile. Son frère, à la dérive, est mort à 27 ans.

Il craint de prendre le même chemin et de se retrouver à la rue... Une copine l’héberge mais ils sombrent ensemble dans l’abus d’alcool pour oublier leur détresse et faire face à la dépression qui s’installe.

Dans nos échanges, nous leur disons que ce n’est pas une solution, qu’ils s’enfoncent ; qu’une autre vie est possible, mais le message ne passe pas.

Malgré notre tristesse devant leur dérive, nous continuons la relation et offrons, de temps à autre à Nathan de participer à des activités d’entretien d’espaces verts, de jardinage. Il profite de ces bons moments de travail avec d’autres : ce sont des petites lumières dans le noir de la vie ordinaire.

Un jour, plus noir que les autres, dans une soirée alcoolisée, au cours d’une dispute, il blesse gravement un copain. Il a malgré tout le réflexe d’appeler les pompiers, le copain est tiré d’affaire, mais lui est interpellé et écope de 2 ans de prison.

C’est l’écroulement.
Pour ne pas l’abandonner à sa détresse, nous demandons un permis de visite au parloir.

Les premiers mois d’incarcération lui sont très durs à supporter : le sevrage d’alcool, l’enfermement, le contact avec les autres détenus... C’est difficile mais il s’accroche. Chaque semaine, il parle de ce qu’il vit et je le vois relever la tête peu à peu grâce au soutien d’une psychologue, d’une formatrice, d’une assistante sociale.

Nous parlons aussi de l’actualité. Il est sensible aux événements tragiques. Quand il les évoque, il dit  :"je n’ai pas à me plaindre, quand je vois ce que les gens vivent, à Gaza, par exemple..."

Au bout de quelques temps, on lui permet de travailler. Cela lui permet d’être actif et d’avoir un peu d’argent, mais l’air du dehors lui manque terriblement.

Peu à peu, il forme des projets pour l’avenir avec la formatrice. Il sait que la maladie alcoolique rend fragile, mais il a l’espoir de s’en sortir, avec l’aide des autres.

Il a fallu cet acte répréhensible, condamnable, pour qu’il prenne conscience qu’il se détruisait peu à peu, qu’il était sur une fausse route.

Son relèvement, son espoir de bâtir un projet de vie, est un fruit que nous recueillons avec joie. Une vie nouvelle a déjà commencé pour lui, même "derrière les barreaux".

Nathan dit qu’il ne connaît pas la religion, mais quand son frère est décédé, il nous a demandé de venir prier près de lui. Il disait : "Moi, je ne sais pas faire, vous, vous savez. Je crois que le Seigneur l’accueille dans la Paix".

D’où viennent ces paroles, ces forces de vie qui transforment une personne, sinon de l’Esprit de Dieu à l’oeuvre en chacun des humains quels qu’ils soient ?

Il y a peut être beaucoup d’exemples de cet ordre, vécus par les uns et les autres. Les partager en toute discrétion, pourrait nous enrichir, nous réconforter et nous entraîner à ouvrir les yeux et les oreilles pour voir et entendre ce que l’Esprit de Jésus fait encore aujourd’hui, comme au temps des Apôtres".

Témoignage de C. rapporté par Sr Michelle J., SCR

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 21 juillet 2017

« Oui, elle est droite la Parole du Seigneur ; Il est fidèle en tout ce qu’il fait. Il aime le bon droit et la justice ; la terre est remplie de son amour » (Ps 32)
Pied partage