Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Baptêmes d’adultes à la Veillée Pascale 2014

Les soeurs du Christ Rédempteur

Ils s’y préparaient depuis deux ans ! En cette Veillée Pascale 2014, Guadalupe et Martin - en recevant le Baptême - sont entrés à part entière dans notre communauté paroissiale Bx F. Ozanam de Rennes... Un événement important que chacun a partagé avec simplicité, et joie réelle...

-  Le baptême de Guadalupe par le diacre Ihsan Guadalupe et Martin, qu’est-ce qui vous a motivé(e) à l’origine pour demander le baptême ?
Guada : Une idée qui traînait dans ma tête. Le 1er déclic a pu être quand, petite, en Argentine, j’allais à l’église de temps en temps avec ma grand-mère paternelle. Plus tard, a été célébré notre mariage à l’église et en même temps le baptême de mes 2 enfants. Ce fut sans doute le 2e déclic ! Vu que je souhaitais que mes enfants soient baptisés, il était logique que je le sois moi aussi un jour.
Martin : Je viens d’une famille où maman et mes 2 sœurs ont été baptisées adultes au Cameroun. Personnellement, je le souhaitais, mais je n’avais pas le courage. Ma compagne, déjà baptisée, m’a encouragé. Je remercie le P. Gérard qui m’a fait confiance et qui m’a aidé il y a 2 ans dans ma décision pour me mettre en route vers le catéchuménat.

-  Pouvez-vous exprimer des joies, des difficultés, sur votre chemin de catéchuménat au cours de ces 2 années ?
Guada : Chaque fois qu’il y avait une réunion avec l’équipe d’accompagnement sur l’Évangile, ou un des thèmes comme la messe etc... c’était une joie ! 4 couples fidèles à se déplacer pour nous deux : c’était très touchant d’y penser. Et bien intéressant aussi : on apprend à connaître la religion de différentes façons. Des difficultés ? Ce n’est pas toujours évident de sortir à 20h30, en hiver ! Parfois, il fallait trouver une nounou pour les enfants... Mais je ne suis jamais allée à contre cœur.
Martin : J’ai eu l’encouragement de l’équipe de mes accompagnateurs, disponibles, serviables. Je les remercie de m’avoir soutenu pendant 2 ans ! Ça m’a vraiment touché... Les paroissiens sont gentils, ils savent que tu es catéchumène, t’encouragent. Quand tu as le témoignage d’une « famille » comme celle-là, tu te dis : « Ça vaut le coup d’y entrer ! »

-  Le baptême de Martin par le diacre Ihsan Comment avez-vous vécu ce moment fort du baptême, de la confirmation, de la 1ère communion, lors de la veillée pascale ?
Guada : C’était une très belle cérémonie. Mes proches étaient près de moi. Me manquait bien sûr ma famille argentine... Comme moments forts il y a eu les gestes symboliques avec l’eau, l’huile... qui me parlaient beaucoup. Très émouvant aussi de recevoir le corps et le sang du Christ. Avant, on n’avait pas le droit. Maintenant, je vais faire comme tout le monde, je fais vraiment partie de la « famille ».
Martin : Ça m’a vraiment touché. Tout au long de la célébration, tu ressens la « pression », la joie qui monte. Quand j’ai pris l’Eucharistie, j’ai senti plus fort encore que j’entrais dans la famille de Dieu, une grande famille. Je remercie tout le peuple, les prêtres, diacre et d’autres qui ont beaucoup fait pour moi.

-  Avez-vous des souhaits, des convictions fortes pour ce chemin nouveau de chrétien(ne) qui commence ?
Guada : Je suis plus motivée pour continuer à connaître la religion avec mes enfants (on est un peu au même niveau !). Je vais plutôt à l’église où nous sommes souvent le week-end, dans la belle-famille. J’essaierai d’emmener mes enfants à la Messe des Familles ou à l’Éveil à la Foi à la Paroisse Bx F. Ozanam quand nous serons sur Rennes.
Martin : Je souhaite continuer dans le même chemin. Ne pas m’arrêter parce que je suis baptisé. Aller jusqu’au témoignage, et pourquoi pas accompagner quelqu’un un jour. Être au service de la Paroisse quand on me le demande, si je suis disponible.

Propos recueillis par Sr Hélène R., SCR, Rennes
Photos : Jean H.

Portfolio

Têtiere actus

Pastorale, proximité

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 25 juin 2017

« Je ne suis rien, et rien je ne veux être ; avec Jésus, je veux vivre caché, dans la retraite, inconnu, ignoré » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage