Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Cérémonie du 11 novembre 2018 à Nanterre

Les soeurs du Christ Rédempteur

A l’Agora (Maison des initiatives citoyennes), comme chaque année le 11 novembre, nous avons participé à la rencontre interreligieuse où le rabbin, le pasteur, l’imam et l’évêque se sont exprimés sur la façon dont les religions peuvent favoriser la paix.

100 roses sont distribuées aux personnes formant le cortège vers le monument aux mortsLe père Vincent Scheffels nous invite à 6 minutes de silence pendant lesquelles nous découvrons des photos de visages de poilus (jeunes d’origine différente, anonymes), de moments de culte catholique, de jeunes recevant du courrier et un portrait du soldat inconnu réalisé à partir de 60 000 photos.

Deux questions sont posées aux 4 intervenants :
- 1918-2018 : après ces 100 ans, comment voyons-nous l’avenir ?
- Comment les religions peuvent-elles favoriser la paix ?

- Le rabbin dit que les religions sont un frein à la guerre. « Tu aimeras ton prochain... » L’éducation et la transmission, le vivre-ensemble (partager les moments de joie et de tristesse…) sont importants. Le futur est ce que nous en faisons.
- Le pasteur souhaite que les hommes bâtissent des ponts. Que nous mettions nos efforts en commun pour travailler ensemble pour la paix. Il a actualisé le rêve de Martin Luter King.

-  Un soldat de la guerre 1914-1918L’imam parle de l’importance de l’éducation des jeunes et de développer le dialogue.
- Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, évoque le dialogue avec les pouvoirs publics, l’engagement pour les pauvres et le combat pour la dignité de la personne humaine quel que soit son âge. Il cite sainte Geneviève, femme de Nanterre, d’une foi extraordinaire, pleine d’esprit concret, au service d’une paix durable.

L’après-midi, un concert instrumental et vocal était donné à la cathédrale Ste Geneviève pour la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918.

Andrée A., Annick R., Madeleine R. , SCR à Nanterre

Portfolio