Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Confirmand adulte et accompagnatrice témoignent...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Annick , religieuse de la communauté du 18 rue de Zilina à Nanterre, accompagne les catéchumènes. Elle a sollicité Florent, confirmé le 11 juin 2017, qui a accepté de témoigner :

« Nos vies peuvent être semées d’embûches et de difficultés. Des doutes et des peurs nous aveuglent sur l’essentiel. Il m’arrive très souvent d’oublier le but de ma présence sur terre.
Recevoir la Confirmation en tant qu’adulte, c’est pour moi repartir d’un pas sûr, sur le chemin de vie que Jésus nous annonce.
L’Esprit-Saint est en moi depuis mon baptême, en bas âge, mais j’avais oublié de l’écouter et de le laisser agir. La célébration de dimanche dernier, 11 juin 2017, a été le point d’orgue de ma remise en marche entamée cette année. Ce n’est déjà plus pareil dans ma vie, au boulot ou à la maison, l’Esprit m’aide chaque jour.
J’ai rencontré des hommes et des femmes ouverts et disponibles, qui m’ont aidé à cheminer, notamment au catéchuménat et au groupe Alpha qui propose une formation chrétienne. Je les en remercie. J’y vois le travail de l’Esprit au sein de son Eglise » .

Irène a communié pour la 1ère fois Isabelle, accompagnatrice catéchuménat pour Nanterre Nord s’exprime aussi :

« Au terme d’une année de catéchuménat, nous rendons grâce pour les jeunes baptisés, confirmés, les personnes venant de communier et les néophytes, apprentis- disciples de nos communautés.
Nous sommes témoins que chacun, à sa manière, a rencontré le Christ. Ils ont fait et font ainsi l’expérience d’un Dieu d’amour qui les aime tels qu’ils sont, Dieu fait homme qui les sauve et les libère du mal et de la mort, dans une vie pour beaucoup dure et cabossée.
Nos communautés paroissiales ont accompagné et portent ces jeunes disciples. Nous tâtonnons encore pour, ensemble, faire église, leur faire de la place et accueillir ce que chacun peut porter et apporter, comme membre d’un seul corps.
Que nous sachions, avec la force de l’Esprit, écouter, discerner, témoigner, être semeur et passeur d’Evangile avec douceur et humilité, être "au seuil" de notre Eglise pour accueillir, sans imposer de “douane pastorale” ».

Transmis par Sr Annick R. et Isabelle B, à Madeleine R., SCR, à Nanterre

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 17 décembre 2017

Faire oraison, c’est s’accoutumer à nourrir son âme d’un simple et amoureux regard en Dieu afin de se réjouir de l’unique nécessaire. L’âme fait peu et reçoit beaucoup (Règle de Vie)
Pied partage