Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Des actes qui sont des décisions.

Accueil > A l’écoute de la Parole > Des actes qui sont des décisions.

Les soeurs du Christ Rédempteur

Avec le 2 février, le temps de Noël se termine. Le quotidien reprend son ordinaire. Est-ce si sûr ?

Un jour de tempête, à quelques-uns,
nous avons le texte de l’Évangile de Luc 6, 6… sous les yeux.

L’échange se fait de plus en plus profond, de plus en plus personnel.
Deux récits nous sont partagés : l’un concerne une femme qui a coupé toute relation avec sa mère ; l’autre la mise au jour d’un mal être qui venait de provoquer une énième tentative de suicide dans un service social.

Nous nous laissons toucher par la force de la décision dans nos vies.

Il arrive que celle-ci fasse naître à ce qui demandait à naître depuis 40 ou 50 ans, mais éloigne des siens ; elle peut aussi laisser jaillir, au cœur d’une responsabilité professionnelle, le meilleur de soi-même mais compromet les équilibres qui existent vaille que vaille dans un service.
Dans un cas les uns diront rupture, dans l’autre certains verront une déstabilisation du service co-dirigé.

Dans les événements évoqués, ce qui me frappe c’est l’objet d’une telle décision :
- rester soumis à une manière de vivre ou de travailler et rester « dans la norme »
- ou écouter, suivre et risquer ce qui parle au plus secret de soi-même : une volonté de vivre « vivant » et de faire vivre celui qui n’en peut plus de vivre.
Par la suite en éprouver paix et joie. Celles-ci transparaîtront pour l’un ou l’autre, peut-être, mais cela n’est pas notre affaire.

La conscience a parlé, et alors ce n’est pas autre chose que de dire : Dieu a parlé.

Dieu façonne l'homme avec amour. Cathédrale de ChartresDieu aime l’homme qui naît à lui-même parce qu’il en fait naître d’autres.
La liberté n’est pas ailleurs que dans des hommes libres. Elle a un prix.

Du peintre Benn, 20e siècleComme la sève au plus secret du fruit,
Que coule en nos vies la force pleine de douceur du Dieu de Vie !

Que n’avons-nous le temps de partager cette force qui habite l’un,
cette douceur qui désarme l’autre, cette patience qui ne compte jamais ?

« Nous garderons foi en l’œuvre de salut, car la force de Dieu est à l’origine de sa justice et le rend patient », Livre de vie des Soeurs du Christ Rédempteur, n°63.

Marie Angèle FAUVEL, SCR, Ajain (CREUSE)

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 23 novembre 2017

Avoir le souci d’une information judicieuse afin de mieux saisir les causes des injustices et de participer, à notre manière, à les détruire (Règle de Vie)
Pied partage