Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Des paroissiens de Rennes en Réco à Rillé

Les soeurs du Christ Rédempteur

Dimanche 7 avril 2013 : une trentaine de personnes de la paroisse "Bienheureux Frédéric Ozanam" de Rennes sont venus faire leur Récollection à Rillé-Fougères. Quelques participants racontent...

Rennes, 8 h15 : voitures et piétons bien emmitouflés arrivent au lieu fixé pour le départ. Il fait frisquet et nous devons tenir compte de quelques absences, dues à la maladie. Les voitures se remplissent et nous partons à 6 voitures, à l’heure convenue.

A Fougères, nous sommes chaleureusement accueillis par les sœurs de Rillé et les lève-tôt (une 1ère voiture) qui nous ont préparé thé, café et petits gâteaux.

Chaleureux accueil à Rillé10h00 : nous sommes installés pour écouter le Père PONTAIS qui nous fait tout de suite entrer dans le sujet :

« Dieu nous parle, sa parole est invitation à être des frères »

Notre intervenant : le Père PONTAIS Quelques idées fortes retenues :

• La Parole de Dieu s’adresse à chacun de façon unique. Pour que la Parole de Dieu développe toute son efficacité, il faut faire confiance à cette Parole qui s’exprime à travers les actes de la vie quotidienne.

• Avec Jésus le Christ, on va de la Vie donnée par le baptême à la Vie sauvée par le Résurrection.

• Par le souffle de la Pentecôte, les disciples sont envoyés dans le monde, non pour remplacer le Christ mais pour être ses « ambassadeurs ».

• Au début du Christianisme, l’Eglise vit de ces valeurs, mais peu à peu, au cours de sa croissance, elle change d’organisation et se calque sur les puissances civiles. Petit à petit, pour asseoir cette puissance, on voit apparaître des déviations : la sacralisation du Pape, des évêques et des prêtres ; la déviation des signes (indulgences…) ; la négation des laïcs.

• C’est contre ces déviations que s’est inscrit Vatican II :

- Restauration des diacres, et rappel de la place des laïcs en vue de prendre soin de tous, parce qu’ils croient à la fraternité en Jésus-Christ.
- Prise de conscience que beaucoup de communautés paroissiales ou autres sont gérées comme des entreprises alors qu’elles doivent être témoins de l’Amour.
- Rappel de la vocation de l’Eglise servante des pauvres. Ceci redonne à chaque baptisé le sens de sa vocation : se donner soi-même en ayant toujours dans le cœur le commandement du Christ : « Aimez-vous les uns les autres ».
- Nécessité de redonner à nos célébrations tout leur sens : à savoir que c’est la communauté toute entière qui célèbre l’Eucharistie et la Solidarité, avec la présidence d’un prêtre.

Après un temps de réflexion personnelle, c’est à la crypte de Rillé que nous avons célébré l’Eucharistie dans la joie et la fraternité.

Un des vitraux de la Crypte de RilléCette journée s’est achevée autour d’un goûter aussi convivial et fraternel que fut le repas de midi.

Un grand merci au Père Pontais, aux religieuses et aux organisateurs de cette journée riche en réflexion et en amitié.

Notre groupe de paroissiens, bénéficiaires de cette riche journée M., S. et Y. (membres de la paroisse)

Têtiere actus

Pastorale, proximité

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 octobre 2017

La première dimension de notre vie consacrée au Christ Rédempteur est une dimension de contemplation (Règle de Vie)
Pied partage