Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Des personnes sans abri - en pélé à Rome

Les soeurs du Christ Rédempteur

Ce fut une première : des personnes sans abri - en pèlerinage à Rome.
Etienne et Martin - cofondateurs des associations A.P.A (Association Pour l’Amitié) - et Lazare ont un projet audacieux : emmener à Rome, des personnes vivant dans la rue, afin de leur montrer combien l’Eglise les aime et qu’ils y sont accueillis à bras ouverts.

D’autres associations sont présentes : Aux captifs la Libération, le CHRS de Nanterre avec Colette et Sabrina que j’accompagne, la Maison St Joseph de Bretagne, et 50 jeunes vivant en colocation avec les 150 personnes ayant vécu ou vivant encore dans la rue. S’y joignent des amis, bienfaiteurs, invités, des prêtres : Nicolas Buttey, et Mgr Renault de Dinechin, évêque coadjuteur de Paris, tous heureux d’être là.

Colette, en fauteuil, reçoit comme une grâce d'utiliser l'ascenseur du pape François pour accéder au jardin du Vatican. Tous appelés à la sainteté, fut le thème du pèlerinage, faisant de nous, au-delà des différences, des frères heureux d’être ensemble au service les uns des autres, dans une ambiance festive.

Au long de ces quatre jours, les personnes fragiles ont été mises à l’honneur :

- Aux Eucharisties : invitation à être servants d’autel. Quelle fierté sur ces visages abîmés qui peu à peu se sont épanouis.
- Au cours de la soirée festive au séminaire français, Robert, au visage marqué, a interprété l’Ave Maria de Gounod avec cœur et conviction.
- Lors de la soirée-miséricorde, des grâces de confiance et de libération : « Je viens de me confesser pour la première fois de ma vie » raconte Jésica 27 ans, toute rayonnante.

-  De la papamobile, le pape bénit les personnes Un Temps fort très attendu fut la rencontre avec le Pape François lors de l’audience, place St Pierre. Le groupe est aux premières loges. Le pape François descend de sa papamobile pour envisager chacun. La joie et la fierté sont palpables.
- Christian, sorti de l’alcool, savoure la chance d’avoir été béni par le Pape et lui dit « François, j’ai confiance en toi pour la paix ».
- Farid 53 ans a les larmes aux yeux : « C’est le plus beau jour de ma vie » s’exclame-t-il.
- Le Pape François : « Les pauvres sont le secret de l’Eglise ».

A l’issue de la messe à Ste Marie Majeure, Mgr Dinechin envoie chacun en mission : « Vous possédez une incroyable capacité d’espoir, à vous de la transmettre, alors même que les épreuves reviennent… » .

Quelle audace et quelle confiance offerte !

Personnellement, j’ai expérimenté cette citation de Tagore :
« J’ai dormi et j’ai rêvé que la vie était joie.
Je me suis réveillée et j’ai vu que la vie était service.
J’ai servi et j’ai compris que le service est joie ».

Propos de Sr Marie-Louise J. (Asnières) recueillis par Sr Madeleine R., SCR, Nanterre

Portfolio

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 décembre 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage