Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Dis-nous quelle est ta Justice...

Accueil > Notre spiritualité > Dieu Juste : pour aller plus loin... > Dis-nous quelle est ta Justice...

Les soeurs du Christ Rédempteur

A qui s’adresse cette demande ? Qui est en attente de la réponse ?

En fait, la proposition d’une retraite spirituelle sur la Justice de Dieu a mis en branle 41 personnes qui désiraient une réponse. Car il s’agit bien ici d’une question posée à Dieu lui-même. Le Père Denis Bissuel, dominicain, animateur de retraite, n’a eu d’autre solution que de se mettre lui-même longuement à l’écoute de la Parole de Dieu pour y voir plus clair et essayer de répondre au nom de Dieu ! Une prétention ? Non. Dans la Bible, Dieu parle.

Parmi les retraitants réunis à St Jacut-de-la-mer, 16 personnes arrivaient d’horizons divers, de pays divers même, laïcs et religieuses. Quant aux 25 autres, c’étaient des Soeurs de la Congrégation des Soeurs du Christ Rédempteur, qui, par vocation, sont appelées à contempler, aimer et adorer Dieu dans sa Justice. Même après de longues années de vie religieuse, la question reste vive : Dis-nous quelle est ta Justice...

Adam et Eve. Vitrail de la cathédrale de Clermont-FerrandNous avons parcouru la Bible, allant du récit de la création dans la Genèse à l’Apocalypse. Nous avons entendu l’étonnement de Dieu au jardin de l’Eden. Il demande en effet "Où es-tu", à l’homme et à la femme qui se cachaient de lui. Quelle méprise alors que lui-même ne proposait qu’alliance avec Lui !...
Nous avons prié avec les cris de souffrants et des "ayant-mal" de tous les temps qui en appellent à Dieu. Nous avons courbé le dos devant les colères de Dieu qui s’indigne du mépris des propositions qu’Il fait. Nous avons porté notre attention sur le fait que même ses colères n’éclatent que pour tenter de faire revenir à l’Alliance...

La création de l'homme (Michel-Ange)S’il fallait au terme de cette retraite témoigner de la Justice de Dieu, il faudrait d’abord dire que nos mots humains d’équité, nos images de balance aux plateaux rigoureusement égalisés sont aussi loin de la pensée de Dieu que de l’idée de bonheur auquel nous aspirons. Pour Dieu, la Justice qu’Il désire, qu’Il instaure, ressemble à la relation d’Alliance dans laquelle deux “vis-à-vis” s’engagent en toute confiance et liberté. Avec - comme certitude - que Dieu, dans sa Justice, y reste fidèle, quoi qu’il arrive.

Sr Anne M., SCR, Fougères