Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

En toute saison la terre donne son fruit

Accueil > Contempler une image > En toute saison la terre donne son fruit

Les soeurs du Christ Rédempteur

Image du Mois

Que vous inspire l’image "En toute saison la terre donne son fruit" ci-dessous :

Vous pouvez l’exprimer ci-dessous sous forme de réflexions, texte, poème, prière...

Messages

  • Devant un champ de blé prêt à être moissonné, n’avez-vous jamais ressenti la joie du paysan écrasant un épi entre ses mains et, les yeux brillants de joie, s’exclamant : "Oui la moisson sera bonne ". Et d’échafauder des projets pour l’avenir… A moins que cet homme n’aie qu’une idée en tête : amasser, entasser…
    Et pourtant le Seigneur nous met en garde ; c’est ce que nous dit le prophète Aggée 1.1-8 (= la lecture du jour de réception de cette newsletter) : « Vous avez semé beaucoup, mais récolté peu...Vous mangez sans être rassasiés… et le salarié met son salaire dans une bourse trouée. Rendez votre cœur attentif à vos chemins : allez dans la montagne rapporter du bois pour rebâtir ma maison ; je prendrai plaisir à y demeurer ».
    Au fait, ce que le Seigneur désire pour nous ce n’est pas la richesse, l’accaparement, mais crapahuter sur les chemins arides de notre vie intérieure pour faire de notre coeur dépouillé sa demeure.
    Merci, Seigneur, de tous les engrangements que tu me donnes, mais est-ce pour moi ou pour construire ton royaume en moi et autour de moi ?
    Taty Nono

  • L’Image nous montre une corbeille remplie de plusieurs fruits et légumes, surtout d’automne :
    - raisins, noix, pommes, poires, pruneaux, châtaignes...
    - courgettes, potimarrons, oignons, radis...
    L’Automne nous gratifie de couleurs splendides : rouge très vif, pourpre, jaune d‘or, vert...
    Les feuilles de cette saison, de toutes variétés. peuvent être éblouissantes.
    Après qu‘elles nous ont montré leur beauté unique, elles tombent par terre pour “mourir”. Des arbres sans feuilles nous annoncent l‘arrivée de l‘hiver.
    On pourrait comparer cela avec “l‘automne de notre vie”, qui peut aussi être bien coloré : de sagesse, de patience, de joie, de sollicitude, d’amabilité... pouvant s’épanouir avant la fin de notre vie. Chaque saison a son charme.

    Remercions-en Dieu, Créateur de tout l‘Univers.

  • Abondance, profusion, diversité des formes, chaleur et harmonie des couleurs : voilà les mots que me suggère au 1er abord cette image qui sollicite fortement les sens, en particulier la vue, le toucher...

    "En toute saison la terre donne son fruit !"
    . L’automne n’est pas en reste ! Comme pour inciter largement chacun à faire des provisions de la plupart de ces beaux fruits qui peuvent se conserver pour l’hiver proche...

    Cette contemplation me fait rendre grâce au Créateur pour ses largesses en toute saison de l’année, en toute saison de la vie.
    Elle me fait entendre l’invitation pressante qu’Il fait à chacun de produire - à tout âge - du fruit en abondance (cf la Parabole des talents : Matthieu 25, 14-30 !)...

  • Nos vies sont à l’image du cycle des saisons et donnent une multitude de fruits : fruits de la naissance, de la croissance, de la pleine maturité, de l’âge mur, de la vieillesse. Chaque cycle a ses fruits de richesses. Mais il faut sans cesse cultiver certains fruits parce qu’ils sont nourriture indispensable et nous pouvons en manger à satiété : ceux que le psalmiste appelle "amour et vérité se rencontrent. "Ces deux fruits penvent se décliner sous différentes noms... : pardon, écoute, silence, parole, recherche spirituelle, recherche de Dieu.

    Le résultat d’une telle cueillette donne le fruit d’une joie profonde, d’un chemin d’homme à la recherche de son humanité. Ces fruits ne peuvent être cultivés qu’en faisant des choix liés au mystère de notre liberté. A chacun de faire des choix judicieux, avec bienveillance, c’est à dire en "veillant au bien".
    Alors quand nous serons invités au banquet du Royaume, nous disposerons sur la table du festin notre corbeille remplie des fruits mûris au soleil de l’amour.

    Ces fruits ne sont pas traités ; ils se conservent parce qu’ils ont eu pour nourriture l’humus de l’évangile. Et Dieu, en voyant sur la table du Royaume nos corbeilles de fruits, dira ces paroles : "Ce sont les fruits de la terre et du travail des hommes". Voilà la dernière de nos eucharisties !

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 17 décembre 2017

Faire oraison, c’est s’accoutumer à nourrir son âme d’un simple et amoureux regard en Dieu afin de se réjouir de l’unique nécessaire. L’âme fait peu et reçoit beaucoup (Règle de Vie)
Pied partage