Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Evénement et événement

Les soeurs du Christ Rédempteur

Onze septembre 2001 : tout le monde se souvient de la tragédie du « World Trade Center ».

Onze septembre 2010, non loin des tours de la Défense : un événement rassemble la communauté chrétienne à la chapelle de Notre Dame de la Miséricorde, à Nanterre. Ce samedi soir, l’assemblée chrétienne prend une coloration particulière… Le drapé jaune et vert, le fleurissement en bel harmonie signifient : lumière et espérance.

Depuis 1994, une communauté religieuse s’est insérée dans le quartier du Chemin de l’Ile, où se côtoient plusieurs nationalités, dans la simplicité du quotidien.

Sr Annick, au centre, à qui on vient de remettre les fleurs de l'amitiéAujourd’hui, Annick, Sœur du Christ Rédempteur, convie l’assemblée à rendre grâce avec elle, pour ses quarante ans de profession religieuse

Les religieuses de Nanterre, Asnières et Beauvais (Soeurs du Christ Rédempteur), se sont jointes aux chrétiens du quartier et aux nombreux amis pour l’entourer, partager sa joie dans un même désir d’être en Eglise, en réponse à un même appel : “accueillir et vivre l’amour prévenant du Père” (homélie du Père Robert).

La rencontre s’est prolongée par le verre de l’amitié, très bien nommé en la circonstance...

Cette petite communauté chrétienne autour d’une chapelle vouée à la destruction, mérite bien le nom de P.C.F.F. (Petite Communauté Fraternelle de Foi), nous en sommes témoins. Espérons qu’elle gardera ce visage fraternel, dans un quartier en pleine restructuration entre Arche de la Défense et Seine qui inclura un nouveau lieu de culte.

Un événement mondial, imprévisible qui bouleverse le monde…

Un événement local, intime, à la manière d’un "ferment" dans la pâte humaine que nous sommes, destinée à la "fraternité" depuis que le "VERBE s’est fait FRERE" (Ed.Bayard).

Au verre de l'amitié. Nanterre, chapelle de la MiséricordeLéone P. et Marie-Louise J., SCR, Asnières

Portfolio