Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Fête de famille sans frontières…

Les soeurs du Christ Rédempteur

En cette belle journée ensoleillée du 12 septembre 2020, la Colline de Rillé résonne des chants d’action de grâces et d’Alleluia. En effet, c’est à la fois la fête des 39 Religieuses jubilaires à la Maison-Mère, et la fête des Engagements temporaires et définitifs de nos 4 jeunes sœurs au Burkina Faso. Sans oublier sœur Martha aux Pays-Bas qu’on fête là-bas pour ses 70 ans à la suite du Christ Rédempteur.

Pas de frontières avec nos jeunes soeurs d'Afrique !Alors, grandes orgues et réjouissances, comme il se doit ! Avec cependant un « petit » bémol, lié à l’épidémie du Covid-19. La proposition avait été faite aux sœurs de France des communautés extérieures à Rillé qui le pouvaient de rester à la maison, afin de limiter le nombre des participants à la Maison-Mère pour une meilleure distanciation. Ce qui ne les empêcherait pas d’être en grande communion avec toutes les sœurs que l’on fêtait.

C’est bien sûr ce que nous avons vécu intensément dans notre communauté à Rennes. Dès 15 h (heure de la célébration à Rillé), nous avons été rejointes par sœurs Noëlla, Jeannine et Annick d’une autre communauté de la ville. Les langues n’ont pas tardé à se délier pour échanger des nouvelles, autour d’un goûter bio (gâteau-maison, pêches et raisin du jardin) en écho à Laudato Si de notre pape François.

En communion d'action de grâces avec Jubilaires et jeunes Soeurs du BurkinaPuis, le chant des Vêpres nous a permis d’élever nos cœurs vers Celui qui était l’âme de cette fête : psaumes d’action de grâces, lecture du message de notre supérieure générale à l’issue du dernier chapitre général, chant de congrégation de circonstance : « Je suis à Vous, à Vous seul je veux être »…

Un petit tour au jardin... Après un petit tour au jardin largement ensoleillé, les jeux de cartes nous attendaient à l’ombre. Belle occasion de s’éclater et d’apprendre “la Belote à 3” à nos consoeurs, enchantées de s’initier à une nouvelle “manière” de jouer, bien intéressante pour leur communauté de 3 sœurs !

Tout a une fin. Chacune a rejoint son home, le cœur rempli de joie fraternelle. Jusqu’à une prochaine fois si l’épidémie le permet !
MERCI à toutes nos sœurs jubilaires et à nos jeunes sœurs du Burkina qui viennent de s’engager dans notre Famille Religieuse…

Initiation à la belote à 3...

Sr M. Françoise C., SCR, Rennes

Portfolio