Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Fraternité et Solidarité à Fougères

Les soeurs du Christ Rédempteur

Une manifestation, rue de la Pinterie, à Fougères (35) ?

En effet, 200 personnes sont là face à un restaurant tenu par Biraj Subedi, Népalais. Etant allé chercher une lettre recommandée à la Poste, alors qu’il pensait que c’était pour recevoir un titre de séjour de 10 ans, il s’y voit signifier son obligation de quitter la France dans les 30 jours. Motif : chiffre d’affaires insuffisant !
Une injustice pour son employée, Philippine, qui lance une pétition en ligne pour appeler à un rassemblement ce dimanche.

Rue de la Pinterie, à Fougères...Et les gens sont là : clients, commerçants, riverains, jeunes et moins jeunes, Associations : Réseaux solidaires, MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples). Parmi eux, trois religieuses du Christ Rédempteur (Rillé) qui habitent tout près.

... tout près du château féodalLe restaurateur est tout ému de voir tant de monde pour le soutenir. "J’ai gagné quelque chose, dit-il, votre amitié ! Je n’ai pas demandé la nationalité française, mais juste de continuer mes affaires, de travailler pour manger, rester avec ma femme et partager ma culture".
Et dans la foule une personne atteste que "C’est le seul Indien de Fougères, et, en plus de faire bien son travail, c’est quelqu’un de profondément gentil".

Un malentendu sur son dossier ? Sans doute. Biraj est un acteur économique de la ville de Fougères. Tous, nous espérons que les démarches du député, du conseil municipal, du maire auront convaincu le préfet de revenir sur sa décision. Il ne sera pas dit que l’Œuvre à la vie - symbole de fraternité et de solidarité - réalisation artistique toute proche du restaurant de Biraj, ne sera pas honorée par le succès de ce dimanche !

Transmis par Sr Marie-Thérèse M., SCR, en communauté rue de la Pinterie

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 27 juin 2017

Dans les moments d’épreuve, il est important de rester debout, comme Marie au pied de la Croix, et là même où le mal fait ses ravages, d’être porteuses d’espérance (Règle de Vie)
Pied partage