Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Inauguration à Salembaoré (Burkina Faso)

Accueil > Où sommes-nous ? > Quelques pages du Burkina Faso > Inauguration à Salembaoré (Burkina Faso)

Les soeurs du Christ Rédempteur

Moment solennel ! Le dimanche 17 janvier 2016, en présence de nombreuses personnalités locales, a eu lieu, au CSPS Saint Vincent de Paul de SALEMBAORÉ (Burkina Faso), l’inauguration et la bénédiction du nouveau bâtiment qui abritera le SERN*, le PEV**.

Cette nouvelle construction a été financée grâce à l’Association « Dougi/Espoir » de Martigné-Ferchaud (35) en France, qui a obtenu des aides du Conseil Régional de Bretagne, de la Guilde Européenne avec l’agence micro-projets et des entreprises Triballat de Noyal-sur- Vilaine et Sojasum.
4 personnes représentaient l’association pour cette inauguration, dont Mme Chauvet, présidente.

Soeur Angèle Fougères, directrice, après avoir salué et remercié les autorités et la population d’avoir répondu à l’invitation, a fait l’historique des activités menées en faveur des enfants et de la population de la zone de Salembaoré depuis la création du dispensaire en 1962 :

Les 4 délégués de l'association Dougdi/Espoir pour l'inauguration, avec Sr Madeleine Lemoine, de Salembaoré« Le SERN n’est pas récent au centre de santé de Salembaoré. C’est en 1970 qu’une PMI (protection maternelle infantile) fut ouverte dans deux villages : Salembaoré et Koadiga-Yondé. Différents organismes sont venus en aide : le Cathwel, la Caritas diocésaine de Fada N’Gourma, l’ASPC (associations des structures sanitaires privées catholiques). Depuis 1997, la DDC (direction de développement et de la coopération, Suisse) fournit du lait pour les enfants malnutris, les mères allaitantes malnutries, les orphelins, les jumeaux, les triplés…
La politique de la DDC est le développement de la culture vivrière, maraîchère, de l’élevage pour que la population puisse se nourrir à partir des produits du pays.

Du côté de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement, l’association « Fraternité Africaine » de Chevaigné (35) en France œuvre depuis 1974 pour une aide aux agriculteurs par le financement partiel de charrues AZIME (800 charrues ont été livrées), le creusage de puits avec margelle (209), l’installation d’un forage, l’adduction d’eau au collège Ste Elisabeth de Salembaoré. L’association « Dougdi/Espoir » a financé un forage dans un hameau de culture à 30 kilomètres de Salembaoré, un deuxième forage est en projet dans un second hameau de culture de l’aire sanitaire de Salembaoré.

En cette « Année de la Miséricorde » ouverte par le Pape François, nous avons en la personne du St Patron du CSPS - Saint Vincent de Paul - l’exemple de quelqu’un qui a fait œuvre de miséricorde en recueillant les enfants abandonnés. Tous ces partenaires qui travaillent pour apporter un mieux-être à la population située dans des zones reculées du Burkina Faso font aussi, à leur manière, œuvre de miséricorde. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés ! »

* Le SERN : SErvice de Récupération et d’éducation Nutitionnelle
** Le PEV : Programme Elargi de Vaccination

La nouvelle construction pour le STERN et le PEVSoeur Angèle FOUGERES, SCR, Salembaoré (Burkina Faso)

Portfolio