Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

« J’ai soif de toi, viens »

Les soeurs du Christ Rédempteur

Jeudi 25 octobre 2018, église de Azay-le-Rideau : Pour la 2e année consécutive, les Equipes du Rosaire du secteur d’Azay-le-Rideau ont préparé et animé une veillée de prière dans le cadre de la Semaine Missionnaire Mondiale.

Le puits et la crucheComme thème, nous avons utilisé celui qui était proposé par les Œuvres Pontificales Missionnaires : « J’ai soif de toi, viens », thème élaboré à partir de la phrase de Jésus sur la Croix : « J’ai soif », qui nous invite, en tant que baptisés, à nous ouvrir à la mission universelle de l’Eglise, à faire œuvre de charité, de fraternité et à être aussi en communion avec les évêques réunis à Rome pour le synode sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations. La veillée s’est déroulée en trois temps :

« Le Seigneur étanche notre soif ». Un accent primordial dans la Bible et au cœur de l’histoire du peuple d’Israël : l’affirmation de la vie, symbolisée par l’eau qui jaillit du rocher ; mais pour nous, chrétiens, invitation aussi à aller à la rencontre de l’assoiffé, l’assoiffé d’eau, mais également de pain : la Parole de vie, la Parole de Dieu.

« Voici, je me tiens à la porte et je frappe ». Ce deuxième temps de la veillée s’appuyait sur les eaux vivifiantes promises par les prophètes et apportées par le Christ qui s’invite chez nous et laisse couler de son flanc les eaux qui désaltèrent et purifient. Il frappe à notre porte pour nous inciter, comme baptisés, à mettre en œuvre notre baptême et à constituer l’Eglise en participant à sa construction, notamment par le témoignage missionnaire.

« Si tu savais le don de Dieu ». Cette troisième partie nous a permis d’entendre l’Evangile de la Samaritaine qui, elle aussi, assoiffée d’amitié, a accueilli la demande de Jésus : « Donne-moi à boire » et a accepté d’entrer en dialogue avec lui.

Après la lecture de cet évangile, le prêtre nous a exhortés à entendre et voir les différentes soifs de nos contemporains : « Combien de personnes parmi nos amis, nos voisins, nos collègues qui ont soif ! Prendrons-nous la responsabilité de les laisser assoiffés sur le bord du chemin, ou bien, comme la Samaritaine, oserons-nous les amener jusqu’au puits de Jacob, jusqu’à Jésus, la source d’eau vive ? »

Puis un temps a été pris pour coller sur le puits les mots ou phrases qui exprimaient ces soifs. Avec le refrain : « Seigneur, autour de Toi, nous voici réunis comme autour d’un puits, pour boire à ta Parole et nous reposer ».

Une prière d’intercession, la prière de la semaine missionnaire et un chant à la Vierge ont clôturé cette veillée. Enfin, le prêtre nous a envoyés en mission dans nos différents lieux de vie.

Sr Annick L., Lignières de Touraine

Portfolio