Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Jardin secret...

Accueil > Témoignages de Religieuses > Jardin secret...

Les soeurs du Christ Rédempteur

L’actualité est souvent lourde de nombreux événements tragiques. Dans le quotidien de nos vies, nombreuses sont aussi les sources de vie : relations fraternelles, relations de voisinage ou de quartier, engagements, mais cela peut être aussi au ras des pâquerettes :

Escholtzias« J’ai descendu dans mon jardin pour y cueillir du romarin », de la sauge, du persil, du thym mais surtout pour y vivre en compagnie des fleurs ; je connais l’origine de chacune : des graines cueillies lors d’une promenade ou plants donnés par des voisins. Chacune a sa place mais au gré du vent ou de la visite des oiseaux, de nouvelles espèces s’annoncent et poussent là où bon leur semble.

Perce-neiges, jacinthes, crocus… fraternisent allègrement, tandis que les escholtzias, les roses, les giroflées, les myosotis, les soucis et d’autres inconnues voisinent pacifiquement dans un désordre dont elles seules ont le secret.

Jardin de la communautéCe jardin me ravit par sa simplicité, son improvisation, sa ténacité : je suis toujours surprise de voir telle fleur renaître en dépit des intempéries. Quelle force de vie anime la création !

Etre au jardin, c’est pour moi être en compagnie de Dieu. Tout me parle de Lui : la fine gouttelette de rosée qui orne la feuille de rosier, l’éclat lumineux de l’escholtzia, le velouté de l’anémone… me disent sa beauté, sa magnificence, sa patience, sa bonté mais ce qui me frappe le plus c’est l’abondance avec laquelle Dieu donne ; je ne peux m’empêcher de penser et de croire que Dieu nous donne aussi généreusement ses grâces.

Cette nature m’invite à la contemplation, au respect de l’œuvre de Dieu, à l’humilité, à l’action de grâce, au don et à la gratuité. Ces fleurs, nous les cueillons pour les offrir aux personnes visitées qui n’ont pas la chance d’avoir un petit coin de paradis.
Jardin de la communauté

Sr Solange B., SCR, Communauté de Tours

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 17 décembre 2017

Faire oraison, c’est s’accoutumer à nourrir son âme d’un simple et amoureux regard en Dieu afin de se réjouir de l’unique nécessaire. L’âme fait peu et reçoit beaucoup (Règle de Vie)
Pied partage