Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Jean-Baptiste Le Taillandier et Benoît XVI

Les soeurs du Christ Rédempteur

La "Parole du jour" parue sur le site du 3 avril 2011 a fait tilt en Sr Geneviève. Ce sont les paroles d’un chant de notre Fondateur, Jean-Baptiste Le Taillandier :

"A Dieu, si nous donnons tout, Il nous redonnera tout.
Le centuple, il l’a promis à ses généreux amis qui laisseront tout pour le suivre"

Père Jean-Baptiste Le Taillandier Soeur Geneviève venait de lire un extrait de Verbum Domini, exhortation apostolique de Benoît XVI et d’y reconnaître les mêmes accents que le Père Fondateur exprime dans son chant  :

“D’authentiques vocations à la vie consacrée et au sacerdoce trouvent un terrain favorable dans le contact régulier avec la Parole de Dieu. Je répète une nouvelle fois l’invitation, faite au début de mon pontificat, à ouvrir les portes au Christ : "Celui qui fait entrer le Christ ne perd rien, rien - absolument rien de ce qui rend la vie libre, belle et grande. Non ! Dans cette amitié seulement, s’ouvrent largement les portes de la vie. Dans cette amitié seulement, se libèrent réellement les grandes potentialités de la condition humaine... Chers jeunes, n’ayez pas peur du Christ ! Il n’enlève rien et il donne tout. Celui qui se donne à lui, reçoit le centuple. Oui, ouvrez, ouvrez tout grand les portes au Christ - et vous trouverez la vraie vie”.

Sr Geneviève, heureuse de sa découverte, et pleinement en accord avec Benoît XVI, se met à lire d’autres textes qu’il a écrit. Quelle n’est pas sa surprise de lire, dans une des homélies qu’il a faite aux jeunes durant les JMJ de cologne en 2005  :

JMJ Cologne“Dans cette amitié (avec Jésus de Nazareth), nous faisons l’expérience de ce qui est beau et de ce qui libère. Soyez-en vraiment convaincus : le Christ n’enlève rien de ce qu’il y a de beau et de grand en vous, mais il mène tout à sa perfection, pour la gloire de Dieu, pour le bonheur des hommes, pour le salut du monde”.

Voici le souhait qu’elle exprime avec force : que notre vie de religieuses témoigne de cet "accomplissement" qui rend heureux et libre.

Propos recueillis auprès de Sr Geneviève par Sr Anne M. SCR Fougères

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 17 décembre 2017

Faire oraison, c’est s’accoutumer à nourrir son âme d’un simple et amoureux regard en Dieu afin de se réjouir de l’unique nécessaire. L’âme fait peu et reçoit beaucoup (Règle de Vie)
Pied partage