Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

La “Passion” vécue par Asia Bibi

Les soeurs du Christ Rédempteur

Qui n’a pas entendu parler d’Asia Bibi, chrétienne du Pakistan, accusée d’un soit disant blasphème à l’égard de Mahomet, jetée en prison et condamnée à mort par pendaison. Le livre "Blasphème" raconte son calvaire.

Quand on lit ce livre - "Blasphème" - mis en forme par A. I. Tollet, on ne peut pas ne pas être frappé par les similitudes existantes entre la passion du Christ et ce qui est arrivé à Asia Bibi.

Mais que s’est-il passé, en réalité ? Un jour de cueillette de baies dans un champ du village, Asia, assoiffée, commet le crime, impardonnable aux yeux des musulmanes, de boire de l’eau du puits avec le verre qui est, disent-celles-ci, leur verre et de ce fait, elles ne peuvent plus boire l’eau qui est devenue impure. Asia tente alors de s’expliquer en faisant remarquer que Jésus aurait un point de vue différent de celui de Mahomet sur la question. Que n’a-t-elle pas dit là ? Elle est injuriée et traitée de toutes sortes de noms méprisants.

Giotto Arrestation du Christ au Jardin des OliviersQuelques jours plus tard a lieu une autre cueillette qu’Asia ne peut manquer à cause des 250 roupies que cela pourrait rapporter pour sa famille qui vit pauvrement. C’est alors qu’une foule excitée, criarde vient la chercher au champ de la cueillette, tout comme une bande nombreuse armée de glaives et de bâtons était venue chercher Jésus au jardin des Oliviers. (Mt 25,47)

On la traîne alors, chez le chef du village, où, avec les coups, pleuvent les accusations mensongères : « elle a insulté notre prophète », « la mort, la mort pour la chrétienne » et le mot blasphème sort pour la 1ère fois.

Le verdict tombe le 8 Novembre 2010 : Asia est condamnée à la peine capitale par pendaison et à une amende de 300 000 roupies. Nous reviennent alors à l’esprit ce passage de l’évangile (Mt 26,65.66) : "Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements en disant : "Il a blasphémé ! qu’avons-nous encore besoin de témoins ? Là, vous venez d’entendre le blasphème ! Qu’en pensez-vous ?" Ils répondirent : "Il est passible de mort."

Bas relief de la flagellation du ChristDonc retour en prison pour Asia où les conditions de détention sont tellement horribles, qu’un moment elle pense au suicide. Sans cesse, la taraude cette idée qu’à tout moment on peut venir la chercher pour l’exécution capitale. Mais elle ne se sent pas prête et demande à Dieu un sursis, puis s’abandonne « Mon Dieu, ayez pitié de moi, j’accepte la mort par soumission à Votre sainte volonté. Père pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. Mon Dieu, je remets mon âme entre Tes mains ».

Depuis Etienne (Ac 7,59.60), Christ est toujours en agonie et sa passion continue d’inspirer les chrétiens qui meurent ou sont torturés pour leur foi.

G. Helleux SCR

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 26 mai 2017

Sûres de l’action de Dieu qui sauve, portons sur les hommes et les événements un regard contemplatif qui voit plus profond que les apparences et fait rendre grâces (Règle de Vie)
Pied partage