Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

La Sainte Famille

Accueil > Contempler une image > La Sainte Famille

Les soeurs du Christ Rédempteur

Que vous inspire l’image ci-dessous : "Sainte Famille" (de Bernadette Lopez, “Evangile et Peinture”) ?

Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • Quelle familiarité dans cette image qui peut nous faire penser à telle ou telle famille où vient d’arriver un enfant. Mais ici, le titre de l’image nous le dit, il s’agit de nous montrer le concret de la vie du Fils de Dieu fait homme ! Apprendre à marcher... Etre soutenu par son père, sa mère, Joseph et Marie. Entendre leurs encouragements, leur mise en garde pour ne pas aller trop vite, même si la table dressée est pleine d’attrait... C’est plein d’humanité. L’humanité que Dieu a choisi de vivre, "s’étant lui-même dépouillé pour prendre notre condition"... Merci à l’artiste qui nous fait entrer en contemplation heureuse, lumineuse et joyeuse comme le suggère les couleurs de fond du tableau.

  • Image illuminée, pleine de sérénité, de paix.
    Un papa, une maman.
    Parents pour la première fois, ils prennent leur rôle au sérieux. Ils aident le Bébé à faire ses premiers pas. Sans expérience, il leur faut trois bras, trois mains pour avoir de l’assurance, éviter la chute de leur "Petit". Quelle aventure délicate ! Les petites jambes de « Jésus » paraissent si fragiles.
    Marie semble prendre la responsabilité ; ses deux mains « accrochent » celles de Jésus.
    Joseph apparaît plus timide, un peu dépassé devant une telle aventure. C’est la première expérience de ce genre, c’est vrai. Il soutient surtout le bras de Marie pour qu’elle réussisse dans sa démarche.

    Jésus est ainsi bien entouré. Il passe vraiment par toutes les étapes d’une vie d’homme. Il pourra alors comprendre l’homme du début à la fin. Quant à Marie elle comprendra les difficultés de tous les parents ayant la responsabilité d’un bébé pour qu’il grandisse et devienne libre.

    Jésus, Marie, Joseph : bel exemple pour chaque foyer qui connaît la joie mais aussi les angoisses de "parents".
    Bel exemple pour chacun de nous, pour tout homme. N’hésitons pas à les prier, à demander leur aide, et en ces temps spécialement difficiles, intercédons pour tous ceux qui souffrent : les victimes de la guerre, les sans logis, les sans ressources, les abandonnés, les otages.
    Pour conclure cette réflexion comment ne pas être attiré par ce coin de « table préparée » cruche, coupe, pain, tout y est. Cela me renvoie au devenir mystérieux de cet enfant.

  • Le tableau nous montre l‘unité, la sérénité et la tendresse entre Marie, Joseph et leur enfant Jésus. Il se sent bien protégé quand il pose fermement ses premiers pas. Les couleurs vives et claires du tableau rayonnent en abondance joie et bonheur.

    Grâce à l‘éducation de Marie et Joseph, leur fils Jésus a pu devenir lui-même, celui qui "est". Il se sentait aimé et en sécurité. Ses parents lui ont donné l’exemple d’un amour des autres, du respect, de la sincérité, de la discrétion. Ils lui ont aussi donné l’espace de liberté pour suivre son propre chemin. Jésus, de son côté, les aimait, les respectait et leur obéissait.

    Cette famille est le vrai modèle de la pierre angulaire de la société. Mais actuellement il y a tant de changements structurels dans la société et les foyers ( 2/3 des divorces etc).

    Hélas ! les épreuves que Marie et Joseph ont vécues se répètent : des milliers de réfugiés, des sans-abris...

    La fête de La Sainte Famille a du sens parce qu’elle peut rejoindre le monde entier : la famille de Jésus, le REDEMPTEUR, venu pour sauver tous les hommes.

  • Joseph et Marie apprennent à marcher au petit Jésus
    Tout doucement il assure
    Un jour il lâchera la main
    Pour son destin
    Il partira avec des apôtres
    Donner la bonne parole aux autres
    Sur cette image coloriée
    Il y a de la bonté
    Envers ce petit et son chemin
    Il tient bon la main
    Vers l’espérance de demain
    Sur la table la carafe l’eau
    Donne à ce tableau
    Un symbole celui du baptême
    Cette image est un thème
    Qui nous envoie l’amour
    De Dieu chaque jour.

  • Les couleurs nous incitent à rompre avec la morosité ambiante et à mettre nous aussi des couleurs dans notre quotidien.
    Et la recette est simple : créer une ambiance d’amour autour de soi... Et les ingrédients de cette recette sont sous nos yeux : dans le jeu des bras de tous...

    Marie comme toutes les mamans encourage les premiers pas de son Fils. Elle ouvre largement ses bras et accroche délicatement ses mains à celles de Jésus sans l’écraser, sans le contraindre, et Joseph en bon papa soutient la maman. Il se penche comme pour mieux regarder, émerveillé, le déroulement de la scène.
    Et voilà le jaune qui nous ouvre à cette circulation de l’amour entre tous les trois. Par contre, le blanc du centre est comme une lumière, elle attire le regard. C’est lui le cœur de la scène.

    Et nous dans tout cela ? N’est-ce pas une invitation à donner la main à ce Dieu qui nous tend la sienne ? Et ainsi nous aurons les bras solides pour soutenir les pas de tous les petits, les fatigués...
    Et nos poignées de mains, sont-elles de pures conventions ou une façon de faire circuler l’amour ?
    Au travail...

  • Cette image me fait penser que dans la vie il faut être prêt à tendre la main. Tendre la main = prendre le temps d’écouter : un jeune qui parle de ses difficultés à la fac, un autre jeune qui est exploité dans son travail. Nous essayons de comprendre ces jeunes et de les aider dans leurs réflexions pour qu’ils puissent vivre dignement et debout.

    Tendre la main ? Rendre visite à des personnes âgées pour rompre un peu leur solitude.

    Seigneur donne-moi toujours cette disponibilité pour " tendre " la main. Donne-moi aussi ce regard attentif pour être près de celui qui a besoin d’une main tendue.

  • Cette peinture aux couleurs chaudes où domine le jaune est très lumineuse, Nous remarquons que Marie, Joseph et Jésus occupent le centre.

    L’humanité de Jésus, son incarnation est clairement manifestée : aux bras de Marie et de Joseph, Jésus apprend à marcher. Ils se dirigent vers une table dressée qui invite au partage.
    On imagine bien aussi que ses parents vont transmettre à leur enfant une éducation humaine et religieuse.

    Nous remercions nos familles de nous avoir transmis la vie, des valeurs humaines et la foi en Jésus Christ. Nous pensons aussi aux familles unies, à celles qui sont divisées, aux enfants mal-aimés et à ceux qui souffrent de la faim.

  • Les couleurs lumineuses et gaies reflètent la joie dans ce foyer semblable à toutes les familles de la terre.
    Le vêtement de Marie, rouge pourpre, fait penser à l’amour de Marie pour son fils Jésus à qui elle apprend à faire ses premiers pas, dans sa vie d’homme avec Joseph (père adoptif). La main gauche de celui-ci rejoint celle de son épouse, montrant une certaine unité entre les trois.

    La table bien préparée me renvoie à la table eucharistique où nous venons refaire nos forces, jour après jour.

    Ces mains qui se tiennent m’invitent à me laisser conduire par l’Esprit qui nous fait vivre. Suis-je prête à accueillir cette main tendue ?

    Ce chant dédié à la Sainte Famille résonne en mon coeur :

    Jésus, Marie, Joseph
    Je vous donne ma vie,
    Mon esprit et mon coeur,
    Je vous les sacrifie, Jésus,
    Donnez-moi votre amour,
    Et la nuit et le jour !

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 26 mai 2017

Sûres de l’action de Dieu qui sauve, portons sur les hommes et les événements un regard contemplatif qui voit plus profond que les apparences et fait rendre grâces (Règle de Vie)
Pied partage