Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Lancer le Microcrédit pour les femmes

Accueil > Témoignages de Religieuses > Lancer le Microcrédit pour les femmes

Les soeurs du Christ Rédempteur

Des femmes des groupements ASIENA viennent offrir leurs voeux du Nouvel An. A droite Sr Anne M. A Gon-Boussougou (Burkina Faso), en visite au village de Zourma Kita, je m’intéresse au travail des femmes, qui, sous un arbre, étaient en train de fabriquer du beurre de Karité pour la vente.
Elles me disent qu’elles pourraient faire mieux, mais qu’elles sont très limitées faute de moyens financiers. Les connaissant bien comme des femmes assidues au travail et crédibles, je me suis dit que l’heure était venue de faire appel à ASIENA (1) pour lancer « le Microcrédit ».

Après en avoir parlé avec ma Communauté et les Abbés, j’ai rencontré les responsables de l’Association des Femmes Catholiques à Gon-Boussougou. Elles ont accueilli la proposition avec enthousiasme. Elles ont réfléchi et ont délégué deux d’entre elles pour aller s’initier au siège à Ouagadougou. Celles-ci sont devenues les principales animatrices.

Nina, animatrice principaleLes activités ont vite démarré  : 4 groupements - de 30 femmes chacun - ont démarré les cotisations en 2009.
Aujourd’hui, il y en a de 18 à 20. Musulmanes et Protestantes y sont accueillies. Dans le groupement, après 6 à 7 mois de bon fonctionnement avec ses propres cotisations de 500 F CFA par mois et par femme, celles-ci peuvent faire une demande de crédit et mener à bien leurs activités avec plus d’aisance et de rentabilité.

Le remplissage des différentes fiches et feuilles de demande a été exigeant au début, mais Nina, avec son niveau CEP arrive à bien suivre les écritures et l’évolution de chaque groupement.

Les femmes disent leur satisfaction de pouvoir faire face plus facilement aux dépenses journalières pour le bien de la famille. Elles peuvent tenir leur foyer avec plus de dignité.

Les accompagner dans cette démarche, c’est pour moi faire arriver plus de justice, et participer à l’œuvre de Salut réalisé en Christ Rédempteur.

Sr Anne M., SCR, Gon-Boussougou (Burkina Faso)

Hibiscus du Burkina (1) ASIENA = ASsociation inter Instituts ENsemble et Avec :
Association créée par l’Union des Supérieures Majeures du Burkina et du Niger en 1998.

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 22 août 2017

« Entre les mains de mon Dieu, je suis heureuse en tout lieu. Je ne veux ni ne crains rien. Dieu me suffit : tout est bien » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage