Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Le Saint-Esprit est notre conducteur...

Les soeurs du Christ Rédempteur

En ce temps de l’attente de l’Esprit-Saint,
et en cette année sacerdotale sous le patronage du Curé d’Ars,
laissons-nous enseigner par ces paroles de St Jean-Marie Vianney :

Le Saint Esprit est notre conducteur. L’homme n’est rien par lui-même, mais il est beaucoup avec le Saint Esprit.

Ceux qui sont conduits par le Saint Esprit ont des idées justes. Voilà pourquoi il y a tant d’ignorants qui en savent plus long que les savants. Quand on est conduit par un Dieu de force et de lumière, on ne peut pas se tromper. Comme ces lunettes qui grossissent les objets, le Saint Esprit nous fait voir le bien et le mal en grand. On voit la grandeur des moindres actions faites pour Dieu et la grandeur des moindres fautes. Un chrétien qui est conduit par le Saint Esprit n’a pas de peine à laisser les biens de ce monde pour courir après les biens du ciel. Il sait faire la différence. L’œil du monde ne voit pas plus loin que la vie... L’œil du chrétien voit jusqu’au fond de l’éternité.

Il s’agit donc de savoir qui nous conduit. S’il ne s’agit pas du Saint Esprit, nous avons beau faire, il n’y a point de substance ni de saveur dans ce que nous faisons. Si c’est le Saint Esprit, il y a une douceur moelleuse. Une âme qui a le Saint Esprit ne s’ennuie jamais en la présence de Dieu.

Sans le Saint Esprit nous sommes comme une pierre du chemin. Prenez dans une main une éponge imbibée d’eau et dans l’autre un petit caillou. Pressez-les également. Il ne sortira rien du caillou, et de l’éponge il sortira de l’eau en abondance. L’éponge, c’est l’âme remplie du Saint Esprit, et le caillou, c’est le coeur froid et dur où le Saint Esprit n’habite pas...

Il y en a qui trouvent la religion ennuyeuse, c’est qu’ils n’ont pas le Saint Esprit...

Le Bon Dieu, en nous envoyant le Saint Esprit, a fait à notre égard comme un grand roi qui chargerait son ministre de conduire un de ses sujets, disant : "Vous accompagnez cet homme partout et vous me le ramènerez sain et sauf". Que c’est beau d’être accompagné par le Saint Esprit ! C’est un bon guide que celui-là ! Et dire qu’il y en a qui ne veulent pas le suivre !

Le Saint Esprit est comme un homme qui aurait une voiture avec un bon cheval et qui voudrait nous mener à Paris. Nous n’aurions qu’à dire oui et à monter dedans. C’est bien une belle affaire de dire oui ! Eh bien, le Saint Esprit veut nous mener au ciel, nous n’avons qu’à dire oui, et à nous laisser conduire.

Le Curé d’Ars

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 septembre 2017

« Que les nations chantent leur joie, car Tu gouvernes le monde avec justice, Tu gouvernes les peuples avec droiture ; sur la terre, Tu conduis les nations » (Ps 66)
Pied partage