Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Le salut vient des Juifs

Les soeurs du Christ Rédempteur

« Le salut vient des Juifs » (Jean, 4, 22)

Ces mots de Jésus lui-même à la Samaritaine, une non-juive, sont un message qui nous concerne nous aussi chrétiens, en tant que non-juifs. Et pourtant ! On peut dire que la majorité des chrétiens et l’Eglise elle-même l’ont bien oublié pendant des siècles…
Heureusement, Vatican II est venu, avec sa Déclaration « Nostra Aetate » (1965) : « Du fait d’un si grand patrimoine spirituel commun aux chrétiens et aux juifs, le Concile veut encourager et recommander entre eux la connaissance et l’estime mutuelles qui naîtront surtout d’études bibliques et théologiques, ainsi que d’un dialogue fraternel ».

C’est ainsi que du 17 au 22 juillet 2012 nous a été proposée, au Centre d’accueil La Hublais de Rennes, la session :

« Découvrir le Judaïsme. Les chrétiens à l’écoute… »

Comme nous, plus de 200 personnes - venant de toute la France et d’ailleurs - se sont mises à l’écoute… De nombreux intervenants « branchés » ont eu à cœur de nous guider dans cette découverte, tant juifs (rabbins, enseignants, artistes…) que chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes) : « Distinguer sans séparer et unir sans confondre » ont été les maîtres mots de la session.
Accueil le 1er jour


Il est quasi impossible d’évoquer ici toutes les questions abordées. Contentons-nous de quelques flashes :

P. Michel Remaud« Le salut vient des Juifs » : La Torah a été donnée au Sinaï (un désert, un lieu qui n’appartient à personne). Un midrash ancien dit que Dieu a proposé la Torah à toutes les nations. Les unes après les autres l’ont déclinée, sauf Israël.
On ne peut donc l’accueillir que du peuple qui l’a acceptée. Il n’y aurait pas eu de Torah s’il n’y avait pas eu d’oreilles pour l’entendre… (P. Michel REMAUD)

L’Election d’Israël : bonne nouvelle pour les chrétiens. « Dieu a élu et élit encore le peuple d’Israël ». Election et Révélation sont très liées. Election du peuple de Dieu, élection de Jésus Fils du Père, élection des disciples choisis par Jésus… Israël a conscience de son élection : « …d’âge en âge », « depuis toujours et pour toujours »… Quand elle prie les psaumes, L’Eglise catholique se souvient elle aussi de cette élection, de cette alliance… « Consentir au choix de Dieu est une épreuve. Nous avons besoin pour cela d’un Berger : le Christ, notre Paix, en nous réconciliant avec Dieu, nous permet d’accueillir vraiment l’élection » (Mgr d’ORNELLAS).

Rabbin Philippe HaddadLa colline de l’enseignement : la Torah fut donnée sur le mont Sinaï. Beaucoup d’enseignements de Jésus se situent sur une colline. La Parole vient de la hauteur vers les hommes. Une colline = un lieu d’enseignement, d’engendrement. En hébreu, une femme enceinte se dit : « une femme qui colline ! ». Engendrer un enfant, transmettre la parole, cela a quelque chose de commun. C’est tout différent de l’idole, perçue comme la fixité. L’enseignement de la Torah implique une mise en marche : « Va vers la colline que je te dirai » dit Dieu à Abraham, qui aussitôt prit son fils Isaac et se mit en route (Rabbin Philippe HADDAD).

Une façon différente d’accueillir la parole de Dieu : Jésus était juif, il l’est toujours resté. Il ne peut être détaché de l’Ancien Testament. « Je ne suis pas venu abolir la loi, mais l’accomplir » dit Jésus (Mt 5, 17). L’Ancien Testament est à accueillir pour lui-même et pas seulement pour interpréter le Nouveau. Abraham est vraiment le père de notre foi, que nous soyons juif ou chrétien (P. Bernard FAUVERQUE, sj).

A la synagogue, le rabbin Serge Dray déroule la Torah
Les fêtes d’Israël dans leur manière d’être célébrées par Jésus et ses disciples : Eucharistie, Pâque, le Shabbat… sont invitation à vivre plus en profondeur nos fêtes chrétiennes.

Magda Lafon en conversation avec une jeune

Au cours de cette semaine, chrétiens et juifs ont pu dialoguer, commémorer ensemble le Vel d’Hiv à la synagogue de Rennes, vivre le Shabbat (avec les Rabbins Yehuda BERDUGO et Serge DRAY), partager la même table (repas casher), entendre Magda LAFON - rescapée juive de la Shoah - et nombre de grands connaisseurs et amis comme le P. Jean DUJARDIN, Albert BENSOUSSAN, le P. Philippe LOISEAU, Florence TAUBMANN, pasteure… Une chance, une grâce !…

Sœur Hélène R. et Sœur Germaine M., SCR, Rennes

Portfolio

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 septembre 2017

« Que les nations chantent leur joie, car Tu gouvernes le monde avec justice, Tu gouvernes les peuples avec droiture ; sur la terre, Tu conduis les nations » (Ps 66)
Pied partage