Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Le temps du Carême

Les soeurs du Christ Rédempteur

Cette année, dès le 10 Février, s’ouvre le temps du Carême. Pour beaucoup de chrétiens, c’est un temps qui évoque la pénitence et on lui préfère le temps plus court et moins évocateur de rigueur qu’est le temps de l’Avent, synonyme de « joyeuse attente ».

Que nous dit la Tradition à ce sujet ? D’où vient ce mot que nous utilisons parfois dans des expressions comme celle-ci “une face de Carême” pour parler de quelqu’un qui est plutôt triste.

Jésus en prière au désert

Le Carême vient du latin quadragesima (dies) : quarantième (jour). En ancien français, on écrivait “quaresme”. Autrefois, on employait aussi le terme de (sainte) quarantaine pour désigner le Carême.

En fait, dès le début de l’Eglise, c’est seulement par une préparation d’un jour de jeûne absolu, puis de deux jours au IIIème siècle qu’on se préparait à la fête de Pâque.

Dans les Eglises d’origine païenne, on jeûnait au moins pendant les quarante heures commémoratives de la disparition du Sauveur, c’est à dire du vendredi-saint soir au dimanche matin de Pâques. Dans les Eglises d’origine judéo-chrétienne, on commençait à jeûner dès le lundi-saint, parce qu’on regardait ce jour comme le point de départ du complot ourdi par les pharisiens pour faire mourir Jésus et parce que la coutume juive enjoignait aux Hébreux de se nourrir pendant sept jours du "pain azyme" au temps de la Pâque.

Pourquoi a-t-on fixé ce temps à quarante jours ?
C’est le concile de Nicée (325) qui a fixé à 40 jours ce qui est devenu un temps liturgique spécifique, consacré notamment à l’enseignement des catéchumènes.
Dans la Bible, « 40 » est le nombre de l’attente : 40 années du peuple juif dans le désert avant d’entrer en Terre sainte ; 40 jours de jeûne de Moïse avant de recevoir les tables de la Loi ; 40 jours de Jésus au désert après son baptême.

La Croix glorieuseÀ l’origine, le Carême commençait un dimanche, le 40e jour avant le Jeudi saint. Le pape Grégoire le Grand a avancé le début du Carême au mercredi précédent : Le Carême commence désormais le mercredi des Cendres et s’achève le Samedi-Saint. En effet, on estimait qu’on ne pouvait jeûner le dimanche, jour de la Résurrection du Christ. Donc, on a ajouté une partie de la semaine précédente pour compléter les 40 jours. Ainsi, le Carême commence 46 jours avant Pâques, mais dure bien 40 jours…

Le Carême est certes un temps de pénitence et de conversion. Mais c’est aussi une route qui conduit à la joie de Pâques. Quarante jours d’attente spirituelle qui se réfèrent tout d’abord aux quarante jours passés par le Christ dans le désert.

Gabrielle Helleux, SCR

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 septembre 2017

« Que les nations chantent leur joie, car Tu gouvernes le monde avec justice, Tu gouvernes les peuples avec droiture ; sur la terre, Tu conduis les nations » (Ps 66)
Pied partage