Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Liturgie de la Parole au temps du Carême

Les soeurs du Christ Rédempteur

Depuis le Concile Vatican II, la Parole de Dieu a pris beaucoup d’importance dans les célébrations et particulièrement à la messe.

Bien que l’Évangile soit le sommet de la liturgie de la Parole, je ne vais m’arrêter qu’aux 1ères lectures des dimanches de Carême.

Vous est-il arrivé de prendre à la suite, les premières lectures des cinq dimanches de carême ? Curieusement, elles nous font reparcourir - à grands traits il est vrai - les principales étapes de l’histoire de l’Alliance.

-  Le premier dimanche, avec Genèse 9, 8-15, Dieu fait alliance avec l’homme par l’entremise de Noé, après le déluge : Dieu jette son arc dans le ciel en signe d’alliance, promettant qu’il n’y aura plus jamais de déluge.

- Le deuxième dimanche, avec Genèse 22, 1-18, Dieu met Abraham à l’épreuve, en lui demandant le sacrifice d’Isaac, son fils unique. Mais l’ange du Seigneur l’appelle et lui demande de ne pas porter la main sur son fils. Dieu lui promet alors une « descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et le sable de la mer ».

- Le troisième dimanche, nous voilà au pied du Sinaï, peu de temps après la sortie d’Égypte, avec Exode 20, 1-17 : Dieu donne sa loi par Moïse. La 1ère phrase du décalogue - Je suis le Seigneur ton Dieu qui t’ai fait sortir d’Égypte, de la maison d’esclavage - nous rappelle qu’avant de donner sa Loi, plus exactement ses paroles de vie, Dieu a libéré son peuple ; et cette loi donnée au Sinaï - à mi-route - c’est pour l’empêcher de retourner en esclavage en Égypte et lui permettre de marcher vers la Terre Promise.

- Le quatrième dimanche, avec 2 Chroniques 36, 14- 23, on pourrait croire que l’Alliance avec Dieu est rompue. C’est vrai que le peuple n’a pas écouté les paroles des Prophètes et cela l’a conduit en exil. Mais, Lui, Dieu, reste fidèle et il suscite Cyrus, un roi païen qui redonnera la liberté à Israël en lui permettant de revenir à Jérusalem et d’y reconstruire le Temple.

-  Avec le texte de Jérémie, du cinquième dimanche - Jérémie 31, 31-34 - c’est la promesse de la nouvelle Alliance qui ne sera pas comme l’alliance conclue avec les pères. Alors que l’ancienne était écrite sur la pierre, cette nouvelle alliance sera écrite sur le cœur. Normalement, on n’écrit pas sur le cœur ! Cela veut dire, qu’avant, elle n’était pas écrite sur le cœur ! Donc le cœur va changer de loi. Elle sera écrite pour que ça reste !

Ce texte nous dirige tout droit vers l’Institution de l’Eucharistie où Jésus présente « la coupe de la nouvelle alliance en mon sang ! » (Luc 22,20).

Nous sommes donc invités à rendre grâce pour ce don de la Parole de Dieu qui nous invite à refaire pour notre propre compte la traversée de l’histoire du salut, ou histoire de l’Alliance.

Sr Gabrielle Helleux, SCR

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 27 juin 2017

Dans les moments d’épreuve, il est important de rester debout, comme Marie au pied de la Croix, et là même où le mal fait ses ravages, d’être porteuses d’espérance (Règle de Vie)
Pied partage