Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Lumière de Février...

Accueil > Contempler une image > Lumière de Février...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Image du Mois

Que vous inspire l’image ci-dessous : « Lumière de Février »  ?

Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • Ça me fait d’abord penser à la fête de la PRESENTATION de L‘ENFANT JESUS au temple, le 2 Février, et de la procession avec les cierges.
    Marie a mis au monde Le Christ, Lui qui disait : “Je suis la Lumière du monde”.
    Il nous a aussi dit : ” Vous êtes la lumière du monde”. Si nous remplissons notre tâche en toute fidélité et responsabilité, alors la Lumière divine nous accompagnera et les fruits de cette lumière seront : bonté, justice , vérité...
    Il peut y avoir des circonstances dans lesquelles nous vivons dans les ténèbres. Mais Jésus a dit : ” Moi, la Lumière, je suis venu dans le monde afin que quiconque croira en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Il possédera la lumière de la vie”.
    Le Christ veut aussi continuellement être né en nous.
    A Noël nous fêtons l‘Avènement de la Lumière du Christ et à Pâques nous chantons : ”Lumen Christi”. C’est donc une histoire sans fin.
    A l‘heure de notre mort, la Lumière du Christ viendra en nous en plénitude et éclatera en nous comme le soleil levant. “LUX AETERNA LUCEAT EIS, DOMINE” .

  • Laudatio si pour les abeilles tes créatures.
    Bâton de cire à la mèche allumée, dans l’obscurité tu brilles.
    Le souffle du vent fait danser la flamme, elle vacille.
    Tu es présente en cette espace de prière où la nuit, tu veilles.
    La musique du silence et le clapotis de l’eau ouvrent à l’essentiel.
    Morceau de cire modelé par le cirier, tu es toute symbolique.
    Allumé dans nos églises , tu renvoies au mystère christique.
    Tu es l’anamnèse du mystère de la nuit de Pâques.
    La lumière a jailli, Il est ressuscité,la nuit n’est plus opaque.
    Tu brûles tout en silence, présence mystérieuse de l’invisible.
    Tu invites l’homme à entrer dans le mystère de l’indicible.
    Dans le silence de la nuit, ta flamme danse de joie.
    Joie du silence, joie de la présence, joie de la plénitude : JOIE
    Ta lumière invite à l’espérance, ce monde tout en cris !.
    Tu éclaires le chemin de marche de nos vies.
    Ton amour lumineux et infini pardonne nos chemins d’errance.
    Tu viens donner à la vie de l’homme, du sens.
    Ta lumière invite au sacrement du frère:la charité.
    Laissons entrer cette lumière en notre coeur pour le dilater.
    Portons cette lumière au quotidien de nos vies.
    Comme Siméon et, avec lui nous pourrons dire le même cri.
    " Maintenant ô maître souverain, tu peux laisser s’en aller..."
    Alors avec le Père Duval aimons c hanter :
    "Le Seigneur reviendra...Tiens ta lampe allumée...

    René Frénel Lourdes 2/2/2017

  • Les multiples lumières éclairent, réchauffent les coeurs, et représentent les personnes qui les ont placées là.
    Lumières vacillantes qui vont dans le sens où les oriente le vent...

    L’enfant est ravi de porter une petite lumière.
    Nous avons tous besoin de lumière ; sans elle, nous sommes perdus !
    C’est pourquoi il nous faut souvent appeler l’Esprit-Saint de venir nous éclairer dans telle ou telle circonstances de notre vie, et ensuite le remercier.

    "Que la lumière soit, et la lumière fut. Et Dieu vit que cela était bon !"

  • Ce qui me frappe d’abord, c’est - sur fond du tableau plein de ténèbres - la lumière...
    Cela me rappelle la nuit de Pâques avec le Feu, le Cierge Pascal, nos petits cierges qui sont allumés au Cierge Pascal. C’est un moment très profond de notre foi.

    Beaucoup de paroles de l’Evangile tournent autour de la lumière. "La lumière, on la met en évidence pour qu’elle éclaire tout le monde" dit Jésus.
    La Parole du Christ dans notre vie est lumière pour tous, plus encore pour les baptisés. Au baptême, un cierge est allumé, de même qu’à la profession religieuse.

    A Lourdes, beaucoup de cierges sont déposés pour brûler en permanence. Ils continuent notre prière, symboliquement.

    Ces jours-ci, je pense spécialement à nos politiques qui cherchent à faire la lumière...

  • Voilà une explosion de lumière ! Quel moyen plus simple peut-on trouver pour nous fasciner, petits et grands ? C’est un peu de ce que Tu es, Seigneur (à la Nativité, à la Résurrection...). La lumière, c’est Toi.

    C’est comme cela que je reçois Ta lumière de ceux qui sont autour de moi... Par ce qu’ils sont, par ce qu’ils font, par ce qu’ils disent... Ce sont autant de clins d’yeux de ta présence qui viennent égayer mes journées. Parfois là où je ne l’aurais pas cru, pas attendu !

    Y a-t-il des fêtes sans lumière ? Elle accompagne aussi les grands événements.
    Parfois, il est vrai, cela brille moins dans ma vie...
    La lumière accompagne aussi les défunts = la vie n’est pas finie.
    Une bougie correspond toujours pour moi à un geste d’amour...

  • Ces nombreuses bougies qui brûlent avec éclat côte à côte dans la nuit me rappellent combien on rayonne davantage à plusieurs, quand on est ensemble !

    En ce mois qui a commencé par la fête de la Présentation de Jésus au Temple (la Chandeleur), je reste marquée par cette Lumière du Christ, venu pour tous, pour toutes les nations, et l’invitation entendue à rester "connectée" sur Lui au quotidien pour pouvoir être petite flamme qui éclaire, qui réchauffe et qui brille...

    En février, il est agréable de constater que la lumière du jour s’allonge progressivement, signe de la VIE qui renaît : elle annonce le Printemps, Pâques...

    Une allumette craquée, et voilà la lumière qui surgit, quel mystère ! Je rends grâce pour ce don qui me dépasse...

  • D’où vient le souffle fragile
    qui incline la flamme vers l’indicible ?

    De cette lumière, la transmission est assurée
    dans le consentement à brûler,
    à se consumer ;
    pour défier à jamais la ténèbre .

    Toi Jésus, Lumière du monde, ravive en nous,
    le désir d’offrir notre vie au souffle de l’Esprit.

    Et que par Toi Jésus, nous chantions :
    "Sois Lumière sur nos visages
    Sois Lumière ! "

  • "Vous êtes la lumière du monde..."
    Jésus nous invite à être lumière au cœur des ténèbres : l’injustice, l’exclusion, la malveillance qui atteint les personnes dans leur fragilité.
    Que ce brasier réchauffe nos vies et celles de nos frères et sœurs blessés par les difficultés de la vie.
    Que cette lumière illumine le monde et le fasse grandir chaque jour en humanité.
    Jésus, lumière du monde, éclaire notre route et donne-nous de marcher à ta suite.

  • Les bougies qui brûlent me disent que beaucoup de personnes ont déposé leur souffrance intérieure et demandent la LUMIÈRE du CHRIST pour apaiser cette souffrance que personne ne peut apaiser à part le CHRIST. Nous ESSAYONS de les mettre tous à côté de l’autre pour que leurs demandes montent ensemble vers notre SEIGNEUR JÉSUS.
    AMEN SEIGNEUR AMEN.
    Marie de l’Île Maurice

  • Éblouissement de la clarté sur fond de nuit,
    la lumière qui traverse les ténèbres,
    fragilité de la flamme vacillante,
    transmission les uns par les autres.

    L’origine : le CHRIST  : Je suis la LUMIÈRE du monde.

    L’appel : Celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres
    chemin de foi quotidien dans la persévérance et l’espérance.

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 août 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage