Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Mariage pour tous : réactions...

Les soeurs du Christ Rédempteur

En tant que citoyenne, je m’intéresse aux questions de société. Je prends ma place pour demander, m’éclairer et soutenir un débat avant la date prévue pour la promulgation du projet "le mariage homosexuel et ses conséquences".
L’association "Alliance Vita" proposait des manifestations au nom des droits de l’enfant. Mardi 23 Octobre, sur le Parvis de la Défense, nous étions 3 à 4 000 Franciliens, rassemblés pour dire pacifiquement notre attachement aux valeurs humaines. Le discours alliait la fermeté des convictions sur la famille, la filiation et le refus de l’homophobie.

Manifestants sur le Parvis de la Défense La lettre de Mgr Daucourt aux Catholiques du diocèse de Nanterre a renforcé mon engagement : « L’enjeu est grave et touche à la dimension sociale du mariage et de la famille… Des personnalités politiques, des psychologues, des personnes homosexuelles et diverses associations non confessionnelles tiennent les mêmes positions que nous, dit-il. A chacun de voir s’il veut les soutenir, les rejoindre ou s’appuyer sur leurs argumentations ».

Mme Guigou, Ministre du Gouvernement Jospin, se positionnait contre l’adoption par des couples de même sexe, lors du débat sur le PACS, le 3 novembre 1998. A ceux qui objectaient que le PACS ne serait qu’une 1ère étape vers le droit à la filiation pour les couples homosexuels, elle répondait :

"Je reconnais totalement le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix. Mais ce droit ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant. La différence entre les sexes est constitutive de l’identité de l’enfant. Un enfant a besoin d’avoir face à lui, pendant sa croissance, un modèle de l’altérité sexuelle".

Solidaires des plus fragiles Samedi 17 Novembre, c’était une mobilisation régionale et inter-associative. Nous étions plus de 100000 personnes à défiler sur de grands Boulevards de Paris. Une ambiance sérieuse et festive ; de nombreuses familles illustraient le mariage dans sa signification universelle : « Un Papa, une maman, c’est le droit des enfants ».

Le devenir de l’humanité nous interroge. Qu’est-ce qu’un être humain ? Notre liberté en pays démocratique ne va pas sans notre responsabilité.

Si j’ai participé à cette manifestation, c’est par conviction personnelle et pour me rendre proche des familles.
"La proximité des hommes de notre temps est une exigence de notre charisme, car les réalités humaines sont le lieu où s’accomplit le dessein du salut de Dieu" (Règle de Vie des Soeurs du Christ Rédempteur).

Sr Marie-Thérèse G. , SCR, Asnières (92)

Têtiere actus

Pastorale, proximité

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 décembre 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage