Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Médaille d’or à Rillé

Les soeurs du Christ Rédempteur

Sr Thérèse-Yvonne recevant simplement la décoration pour 35 années de service 15 septembre, fête patronale chez les Sœurs du Christ Rédempteur en l’honneur de Notre Dame des Sept Douleurs.
C’est aussi, en ce jour de 2016, une autre fête à Rillé avec remise de "médaille d’or" et de "diplôme". Il ne s’agit pas de "jeux olympiques", mais d’un moment festif préparé discrètement à l’insu de Soeur Thérèse-Yvonne.

A 95 ans, celle-ci va prendre sa retraite et quitter le "service" qu’elle a assuré pendant 35 ans.

La communauté, rassemblée pour le repas fraternel, veut lui dire sa reconnaissance. Depuis 35 ans en effet, après sa retraite légale, Sr Thérèse-Yvonne s’est vu confier une nouvelle Mission, celle de sacristine. Service de l’autel, de la chapelle, des prêtres, des sœurs, des fidèles de Rillé, voilà son service quotidien. Qui se doute de l’attention journalière nécessaire pour bien remplir sa charge ! En fait, toujours, tout est prêt, à l’heure. Selon le temps liturgique et au rythme des nombreuses célébrations festives, la chapelle est artistiquement fleurie.

Pas de souci pour le célébrant : vêtement liturgique préparé pour la célébration, livre ouvert à la bonne page sur l’autel, tout le nécessaire disposé là pour la célébration de l’Eucharistie... La main discrète de Sr Thérèse-Yvonne a pourvu à tout. Il reste aux fidèles à nourrir leur prière en contemplant les décorations, simples ou grandioses.

Fleurissement du cierge pascal le jour de PâquesAujourd’hui, Sr Thérèse-Yvonne est là, toute heureuse, recevant simplement les marques d’affection et d’honneur. En présence de Sr Andréa représentant la Supérieure Générale partie au Burkina-Faso, le Père Davenel - aumônier de Rillé - est heureux de la décorer de la "médaille d’or" (ou dorée) où tout indique son service “dans l’Eglise et pour l’Eglise”. Un diplôme certifiant ses bons et loyaux services lui est remis. Et encore le bouquet, qui en rappelle tant d’autres réalisés par elle à la gloire de Dieu.

Toutes les Sœurs de la Maison-Mère sont particulièrement heureuses de ce moment de reconnaissance pour une de leurs Sœurs si discrète, et si fidèle à sa Mission dans l’Eglise.

Merci à vous, Sœur Thérèse, et Bonne Retraite !

Sr A.M., SCR, Fougères

Portfolio