Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Merci, soeurs Thérèse et Anne-Françoise !

Les soeurs du Christ Rédempteur

Une petite communauté des Soeurs de N-D de Charité du Bon Pasteur habitait, comme nous, à Rennes sur le quartier de Maurepas, vaste espace multiculturel, très paupériste, lieu possible pour l’évangélisation à la suite du Pape François.

La Ville a décidé d’embellir le quartier. Plusieurs grandes tours devant être relookées et les appartements agrandis, il faut libérer les logements. Les deux soeurs Thérèse et Anne-Françoise ont donc fait leurs bagages pour rejoindre la Maison-Mère de St Cyr, mais sans espoir de retour, car l’âge est là.

Les tours de Maurepas dont leur tour N° 5Voici quelques échos de ce qu’elles nous ont partagé à la paroisse le jour de leur départ :

« Le temps est venu pour nous deux de vivre une autre réalité. Nous avons été appelées à rejoindre notre communauté de la rue Papu, près de l’Eglise Saint Paul. Elle est située dans un village intergénérationnel qui comprend une pension de familles où vivent des personnes en insertion sociale, des logements accueillant des familles avec de jeunes enfants, des étudiants en colocation, des personnes âgées isolées et enfin notre communauté. L’association Habitat et Humanisme anime l’ensemble.

Fonts batismaux de St Jean-Marie Vianney (une des 2 églises de la paroisse)Nous rendons grâce pour tout ce que nous avons vécu ensemble dans la communauté paroissiale Bx Frédéric Ozanam. Depuis 20 ans, 7 sœurs ont vécu dans la tour 5. Trois d’entre elles ont déjà rejoint la Maison du Père : Lucie, Anne-Marie et Louisette. Elles nous redisent que nous sommes seulement de passage ici-bas ! Avec les paroissiens, nous avons vécu des temps forts de réflexion et de fraternité, l’essentiel étant le rassemblement pour la célébration eucharistique où nous puisons à la source.

Au cœur de ce quartier, nous avons voulu être, avant tout, une présence enracinée dans une autre présence, celle de notre Dieu venu planter sa tente parmi nous. Le cœur de notre engagement c’est la rencontre avec la personne. « Je me suis sentie parfois démunie face à telle ou telle situation, mais je pense que c’est à partir de nos faiblesses et de nos fragilités que nous pouvons mieux comprendre l’autre » (dit Thérèse).

Notre chance a été de vivre en communauté, ce qui comporte à la fois des richesses et des exigences. Nous avons pu réfléchir ensemble, nous remettre en question et prier. Notre but est d’être “porteuses d’espérance, témoins et instruments de la Miséricorde” (Constitutions). Et, à la suite de Jean Eudes, notre fondateur, de vivre l’accueil, la compassion et la solidarité ».

Evidemment, le départ des Srs Thérèse et Anne-Françoise nous atteint tous : paroissiens, voisins, les deux autres communautés religieuses. Simples, fraternelles, disponibles, elles nous étaient très proches… Nous leur souhaitons bonne adaptation à leur nouvelle mission et leur disons notre grand MERCI !

Rencontre fraternelle avec les 2 autres communautés de la paroisseSr M-Françoise C., SCR, Paroisse Bx Frédéric Ozanam à Rennes

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 23 septembre 2019

Parce que nous n’avons jamais perdu la confiance en Dieu, nous avons reçu la force d’En-Haut (Annales Congrégation)
Pied partage