Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Origine de la fête de Noël

Les soeurs du Christ Rédempteur

On pense souvent que Noël est une des fêtes chrétiennes les plus anciennes et même la plus importante. Ce n’est pas si sûr ! L’histoire de la primitive église nous le rappelle. Cette fête n’a pas existé avant le IV° siècle.

Crèche d'une église mayennaise Savons-nous qu’avant d’être une fête chrétienne, Noël célébrait un culte païen de la lumière, commémorant la nuit la plus longue de l’année au solstice d’hiver à Rome, le 25 décembre, et en Égypte, le 6 janvier ? Cette fête du solstice d’hiver visait à honorer le dieu Mithra pour vénérer le « jour anniversaire du soleil invaincu ». C’était une période de festivités, appelée les Saturnales par les Romains.

Pourquoi la fête de Noël a-t-elle été fixée au 25 décembre ? En fait, nous ne disposons d’aucun document qui indique la date précise de la naissance de Jésus : on ne sait pas s’il est né en hiver et s’il est né pendant la nuit. Par contre, ce que nous savons historiquement, c’est que la fête de Pâques - la fête principale rappelant l’événement fondateur de notre foi qu’est la Résurrection du Christ - a été la première fête célébrée par les premiers Chrétiens, bien avant celle de Noël.

Sapin de Savoie Ce n’est qu’à partir du IV° siècle, que les chrétiens vont commencer à faire mémoire de la naissance de Jésus. Vers 354, à Rome, deux fêtes vont se juxtaposer : la Nativité le 25 décembre et l’Épiphanie le 6 janvier. Le mot Noël, absent des évangiles, n’apparaît que vers la fin du XII° siècle. Il vient de l’expression latine « dies natalis » (jour de naissance), employée le jour où les Chrétiens célèbrent la naissance du Christ.

La fête de Noël ne peut être réduite à une simple fête de famille, une fête où règne une débauche de lumières et de cadeaux. Bien sûr, il faut se réjouir ensemble et c’est le jour aussi de se faire des cadeaux, en rapport avec le plus beau cadeau que Dieu nous ait fait dans le don de son Fils.
Le vrai Noël est et doit rester l’événement unique qui a ouvert toute grande la porte du salut pour l’humanité perdue. Ce jour-là, Christ est vraiment venu dans le monde pour nous sauver.

Joyeux Noël à tous !

Sr Gabrielle H., SCR. Liffré

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 octobre 2017

La première dimension de notre vie consacrée au Christ Rédempteur est une dimension de contemplation (Règle de Vie)
Pied partage