Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Origines de la Fête de la sainte Famille

Les soeurs du Christ Rédempteur

Le dimanche suivant la Fête de Noël nous célébrons la fête de la sainte Famille qui, cette année, tombe le dimanche 27 décembre.

Mais, qui a introduit cette fête dans le calendrier liturgique ?

Il semble qu’avant le concile Vatican II, on en parlait assez peu. En réalité, cette fête ne fut étendue à toute l’Eglise qu’en 1921 et on n’en parle dans l’Eglise que depuis la moitié du 12ème Siècle. On peut se demander pourquoi on n’a pas pensé plus vite à vénérer la sainte Famille et à la proposer comme modèle aux familles chrétiennes dont on savait pertinemment le rôle qu’elles pouvaient exercer dans la vie sociale ?
Il ne faut pas oublier que la notion de famille, à cette époque, ne recouvrait pas tout à fait la même réalité qu’aujourd’hui. Autrefois, la famille désignait, outre les deux parents et leurs enfants, les cousins, oncles et tantes et même les serviteurs qui vivaient sous le même toit. On comprend que la référence à la sainte Famille avait beaucoup moins de pertinence.

1er sceau du séminaire de QuébecC’est au Canada que la vénération de la sainte Famille aurait pris naissance. Et nous le devons à François de Laval, ce Français très proche des Jésuites, qui fut le 1er évêque de Québec. Mais quand on regarde les choses de plus près, on découvre que cette dévotion lui fut inculquée, en quelque sorte, par un pieux laïc, maître en spiritualité - Jean de Bernières de Louvigny - dont il avait été disciple chez les Jésuites à l’Ermitage de Caen.

François de Laval plaça tout naturellement le séminaire qu’il fonda au Québec sous le patronage de la Sainte Famille, ainsi que la plus ancienne paroisse de l’Île d’Orléans. C’est également à Québec que vit le jour la première confrérie de la sainte Famille. Le diocèse de Québec bénéficia pour cette fête de textes et de chants qui lui étaient propres.

La fête ne fut étendue à l’Église universelle qu’en 1921 et Rome proposa alors de nouveaux textes pour la célébrer. En 1969, après le Concile donc, elle fut rattachée à la fête de Noël. Elle se célèbre le dimanche suivant le 25 Décembre. Mais si Noël tombe un dimanche, elle est célébrée le samedi 31 Décembre.

Pas étonnant que depuis le Concile la sainte Famille soit souvent présentée comme modèle aux familles chrétiennes. Puissent les époux chrétiens découvrir à l’école de Nazareth « ce qu’est la famille, sa communion d’amour, son austère et simple beauté, son caractère sacré et inviolable » (Paul VI).

Sr Gabrielle Helleux, SCR

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 30 avril 2017

« Abandonnez vos âmes sans nul retour. Séparez-vous de tous les biens sensibles, cherchez les invisibles, ils sont dignes de vous » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage