Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Parution aux Pays-Bas : "Les soeurs en route"...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Ou l’histoire des soeurs du Christ Rédempteur aux Pays-Bas...

Les soeurs chantent avec les retraités de GeulleEn cette année 2017, on fête le 60ème anniversaire de l’ouverture de la maison de retraite « Ave Maria » à Geulle (Pays-Bas).
A l’occasion de ce jubilé, l’association “Les amis d’Ave Maria” a demandé à l’historien Antoine JACOBS d’écrire un livre sur ces pionnières des soins donnés aux retraités dans leur village. Et plus largement sur l’histoire des Sœurs du Christ Rédempteur aux Pays-Bas, de 1903 à 2017.

Cette Congrégation est originaire de la Bretagne en France, où elle a été fondée en 1827. Les sœurs se mettent dès le départ au service des enfants et des jeunes dans l’enseignement, et des personnes infirmes et handicapées (notamment des sourds-muets).

Pendant les inondations de 1957, Sr Lidwina se fait amener à Geulle en bateau pour aider les habitantsAu début des années 1900, les tensions entre l’Etat français et l’Église s’intensifièrent, rendant le travail dans les écoles difficile pour les Religieuses. La Mère supérieure de la Congrégation décida alors d’envoyer des sœurs aux Pays-Bas. Les premières arrivèrent en 1903 à Linne et à Stramproy, dans le Limbourg. Assez vite, des jeunes filles de la région demandèrent à entrer dans la Congrégation qui connut une croissance continue. En 1923, quelques sœurs s’établirent à Geulle. Et en 1936, un couvent fut fondé à Baarlo.

Sr Léonie dans son poste de mission en Haute-Volta, aujourd'hui Burkina FasoPendant un siècle, les sœurs ont travaillé dur au profit des communautés locales du Limbourg, dans l’enseignement, les soins post-nataux, l’assistance médicale générale locale, l’accueil des personnes âgées. A Geulle comme à Stramproy, elles furent à l’origine de la fondation des maisons de retraite. Sœur Léonie THIJSSEN de Geulle, quant à elle, fut envoyée dans une mission de la congrégation en Haute-Volta, (aujourd’hui Burkina Faso) où elle travailla de 1961 et 1976, y établissant une clinique d’accouchement-maison de santé.

A ce jour aux Pays-Bas, les sœurs du Christ Rédempteur sont encore douze, en retraite depuis des années déjà. L’accueil et les soins des personnes âgées y sont maintenant pris en charge par l’association Cicero. “Mais si on a besoin de nous, on donne un coup de main” dit sœur Jacoba. Deux d’entre elles habitent à Maastricht, les autres disposent d’une aile particulière dans la Maison de Retraite “Ave Maria” de Geulle. “Chacune dispose d’une chambre personnelle avec télé et autre confort” ajoute sœur Elisa, “mais on se rencontre trois fois par semaine au minimum pour prier et pour prendre un café ensemble ; évidemment, le dimanche on se retrouve dans la chapelle”.

Dans la chapelle : debout de g à d : Sr Elisa, M. Antoine JACOBS, l'écrivain, M. Paul NOTTEN, président de l'association Ave Maria. Assise : Sr Jacoba Le livre « Les sœurs en route » paraîtra à la mi-janvier 2018.
Relié, couverture dure, bien illustré, il comptera environ 150 pages. Dans les 7 chapitres du livre sont traités : l’origine française de la Congrégation des sœurs du Christ Rédempteur et son établissement aux Pays-Bas ; la fondation des couvents de Linne, Stramproy et Baarlo ; l’oeuvre des sœurs à Geulle et la fondation de la maison de retraite Ave Maria ; et, dans un chapitre à part, la mission de sœur Léonie à Tambaga (Haute-Volta).

Sr Elisa MERTENS, SCR, Geulle (Pays-Bas)