Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Piéla : 50 ans de présence des Soeurs de Rillé

Accueil > Où sommes-nous ? > Quelques pages du Burkina Faso > Piéla > Piéla : 50 ans de présence des Soeurs de Rillé

Les soeurs du Christ Rédempteur

Dimanche 27 janvier 2013, jour de fête, de joie et d’allégresse dans la Paroisse Saint Charles Lwanga de Piéla et particulièrement pour notre Famille religieuse des Soeurs du Christ Rédempteur qui souffle ses 50 bougies de présence et de fidélité à Dieu.

Célébration d'action de grâce à Piéla pour fêter les 50 ans de présence des Soeurs du Christ Rédempteur Dans l’homélie de ce jour jubilaire, l’Abbé Matthieu OUOBA rappelait à tous les fidèles que la vie des Sœurs est une vie qui témoigne du Royaume de Dieu parmi nous. Il a félicité les Sœurs pour leur jubilé d’or et pour leur courage, leur dévouement durant 50 ans, surtout les premières Sœurs qui ont accepté de quitter leur pays par obéissance pour se retrouver dans une paroisse lointaine où il n’y avait ni route, ni électricité et où elles pouvaient être atteintes de maladies de toutes sortes. Il a souligné la proximité, la tendresse et l’amabilité des Sœurs à l’égard de toute la population...

Mais écoutons quelques extraits de l’homélie de l’abbé Matthieu :

« 50 ans de Présence des Soeurs...
La paroisse de Piéla vit un grand jour, un jour pas comme les autres.
C’est un jour béni, jour de joie, jour d’allégresse, jour où nous rendons grâce.

Car c’est merveilleux de voir aujourd’hui ce que votre présence a apporté comme bonheur, comme soulagement aux paroissiens de Piéla...

Et que dire de votre engagement dans et pour la vie de l’Église de Piéla. Chacun de nous peut donner un témoignage à la suite du catéchiste Pierre KOYENGA, même moi qui vous parle, je peux témoigner… Je peux dire que si je suis prêtre aujourd’hui, c’est aussi et surtout grâce aux Sœurs. Et je ne suis pas le seul. Et aussi… que de vocations catéchétiques suscitées et encouragées. Le travail a été immense...

Abbé Matthieu OUOBA, lors de son homélieMais aujourd’hui, il serait intéressant de nous rappeler une chose : quand nous parlons ou pensons aux Sœurs, certes nous voyons tout ce qu’elles ont fait et continuent de faire pour nous, par la grâce de Dieu. Mais toutes ces œuvres visibles constituent la partie visible de l’iceberg, car l’essentiel des 50 ans de présence à Piéla reste invisible avec les yeux de la chair.
Retenez une chose : une Sœur, au-delà de ce qu’elle fait, nous traduit, par sa personne, la présence du Royaume de Dieu parmi nous.
Quand vous voyez une Sœur, par sa bonté, sa gentillesse, sa douceur, sa charité, vous devez sentir dans la Foi la présence du Royaume de Dieu. Une Sœur vaut plus par ce qu’elle est (signe) que par ce qu’elle fait (œuvres).
« Le Sage indique la lune, l’imbécile regarde le doigt » dit le Proverbe

Donc, la présence des Soeurs doit nous éduquer à quitter nos ténèbres et à comprendre qu’une vie meilleure est ailleurs. Et des ténèbres, Dieu seul sait que nous en avons : pendant 50 ans, les Sœurs ont mené le combat de la Foi (à la manière de Saint Paul) et malgré tout, la conversion au Christ reste toujours, à quelques endroits, superficielle. Des anciens, des chrétiens restent attachés aux fétiches et aux pratiques contraires à la Foi...
Voyez, les Sœurs n’ont pas de fétiches, mais elles vivent heureuses…

Alors, mes frères et sœurs de Piéla, qu’est-ce que vous allez offrir aux Sœurs aujourd’hui. Je sais que vous jubilez avec les Sœurs, alors qu’est-ce que vous allez leur offrir ?
Je ne vous laisserai pas parler : donnez-leur vos filles.
Après 50 ans de présence :
- 15 Sœurs africaines
- 13 filles en chemin
Combien de Piéla dans tout ça ?...

Quant à vous, mes Sœurs, que la célébration de ces jubilés soit pour vous-mêmes un point de départ pour une nouvelle évangélisation. Vivez toujours heureuses, très heureuses à Piéla. "Allez encore plus au large !" ».

Abbé Mathieu OUOBA
Originaire de Piéla
Curé à Manni

Soeur Marguerite avec des jeunes de Piéla

Edith Y., Novice en stage à Piéla et Sr Hélène R., SCR, Rennes