Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Poisson et Pain

Accueil > Contempler une image > Poisson et Pain

Les soeurs du Christ Rédempteur

Que vous inspire l’image ci-dessous : "Poisson et Pain" (Icône Eucharistique de Sr Marie Viel, Eglise de Coëmes - 35)  ?

Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • Cette image m’envoie immédiatement à la lecture de la "Multiplication des pains" (Matthieu 14 ou Luc 9, ou Jean 6). Jésus s’est retiré au désert, mais une grande foule le cherche et le rejoint, avide de sa Parole.

    Le temps passe vite ; le soir arrive. Il faut penser au retour, refaire ses forces..., mais c’est le désert...

    Jésus interpelle ses disciples : "Donnez-leur à manger". Mais ils n’ont que cinq pains et deux poissons pour plus de cinq mille personnes...

    Jésus alors intervient. Il a pitié de cette foule et avec ce "petit lot de vivre", tous repartent heureux et rassasiés. Quelle merveille !

    Chantons :
    Je suis le pain de Vie.
    Qui vient à moi n’aura plus faim
    Qui vient à moi n’aura plus soif...

  • Le poisson bleu comme le ciel
    Le pain dans la corbeille
    La beauté d’une aquarelle
    C’est une merveille !

    Jésus a multiplié les poissons les pains
    Pour des milliers de personnes qui avaient faim.
    Si aujourd’hui dans notre monde
    On partageait au milieu d’une ronde
    Un peu de pain
    Pour ceux qui n’ont plus rien.
    Si on leur apprenait à pêcher le poisson
    Pour garder leur dignité, leur raison...

    Dans la vie il faut donner
    Savoir partager
    Jésus nous l’a enseigné.
    Il faut savoir aimer
    Aider son prochain
    Sur son chemin
    Pour de meilleurs jours
    Avec la main de l’amour.

  • Cette icône, avec la représentation du poisson (ICHTHUS) et du pain, symbolise l’Eucharistie. Ce “miracle” de la multiplication du pain et du poisson est un signe qui se réfère à une autre réalité.

    Jésus dit aux disciples : “Donnez-leur vous-même à manger”. Il nous invite aussi à partager le pain avec notre prochain. Pas seulement du pain, mais aussi d’autres richesses personnelles : l’amitié, la reconnaissance, l’acceptation, l’estime, le respect... parce que il y a aussi une faim de ce “pain”. C’est cela qui fait vivre.
    Jésus n ‘a-t-il pas dit de lui-même :”Je suis le pain pour la vie éternelle, pour le monde entier” ?

    Que de gens souffrent du manque de ce pain ? Cette faim du monde entier n’est pas une fatalité inévitable, mais c’est la faute des hommes. N’est-ce pas absurde qu’il y ait des millions d’enfants et d’adultes à mourir de faim, tandis que dans nos pays plus riches il y a souvent un superflux ! Du pain gaspillé, jeté... Quelle inégalité dans le monde !
    Ecoutons Jésus qui dit : “Recueillez les morceaux qui restent, afin que rien ne soit perdu”.

    Nous mangeons toujours du même Pain, Jésus Christ, en célébrant l’Eucharistie. Lui : Pain rompu, partagé, signe de son amour, de son don total.
    A nous donc d’être ce pain, de le partager avec lui, qu’il vive en nous et parmi nous.

  • Dans nos églises, nous trouvons souvent la représentation d’un tableau ou d’une sculpture de pain et d’un poisson ; deux éléments familiers à la littérature biblique : Jonas et la baleine, la multiplication des pains...

    Le pain renvoie àl’Eucharistie.
    Pour le poisson, il nous faut entrer dans la compréhension de ce qu’est un idéogramme.
    Pour nous, le drapeau français est fédérateur de certaines valeurs : l’objet devient signifiant.

    Le poisson, pour les premiers chrétiens, est un élément de reconnaissance de leur appartenance au Christ. Comment ? En grec, le mot poisson se dit I XT U S = ictus.
    En reprenant les lettres du mot, nous avons une définitionn théologique du Christ :

    I Jésus = Jésus
    C Christus = Christ
    T Theon = de Dieu Jésus-Christ le Fils de Dieu Sauveur
    U Uios = le Fils
    S Sauter = sauveur

    D’autres lectures ont été faites par les Pères de l’Eglise ; celle-ci semble la plus ancienne.

  • Un poisson bien vivant, une corbeille remplie de sept pains (le chiffre parfait), voici comment sont signifiées ici à la fois la Multiplications des Pains un jour par Jésus à la foule "affamée" et l’Eucharistie, nourriture qu’Il offre aujourd’hui à chacun de nous.

    Le premiers chrétiens firent du poisson une image du Sauveur entraînant dans les eaux du salut le nouveau baptisé, "petit poisson" qui suit l’ICHTUS (= initiales du mot grec : Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur).

    En même temps, associé aux pains, le poisson représente l’Eucharistie : Christ se fait notre nourriture par sa Parole et par sa Vie offerte.

    Jésus donne généreusement. Il nous invite à notre tour au partage, gratuitement...

  • Cette icône symbolise le partage. Avec cinq pains et deux poissons, Jésus a nourri la foule en lui donnant l’espérance d’une nourriture bien plus grande. Pour opérer ce partage, Jésus a eu besoin de ses disciples ; aujourd’hui, il a besoin de nous.

    L’icône symbolise aussi l’offrande d’une vie donnée et reçue. Les formes et les couleurs des pains et du poisson tendent vers la clarté de la lumière.

    Jésus a besoin de chacun de nous pour réaliser son dessein de partage, de fraternité et de charité.

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 28 avril 2017

Il est juste que la toute-puissance de Dieu entre en oeuvre quand elle rencontre la foi (Règle de Vie)
Pied partage