Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Pourquoi ris-tu Sara ?

Les soeurs du Christ Rédempteur

Elle était vieille, Sara, vieille et usée.

Miniature. Abraham accueille les 3 Visiteurs. Sara écoute dans l'embrasure de la porte de la tente, et elle rit quand on prédit qu'elle aura un fils

Elle pensait, Sara, et sans doute avait-elle raison, qu’elle ne pouvait plus donner la vie. C’était trop drôle… elle en riait.

Elle est vieille notre Eglise de Creuse, vieille et usée.
Elle pense, notre Eglise de Creuse, et semble avoir raison, que dans ce pays lui-même usé, elle ne peut plus guère donner la vie. Elle se dit : « il n’y a plus qu’à donner l’extrême-onction à ce pays qui meurt ; soyons réalistes, ne rêvons pas : c’est trop risible ! »

Un texte qui date et rassemble encore…

En 1970, L’Eglise qui est en Creuse est appelée à dire sa foi en ce qui germe et à retrousser ses manches.

En 2010, elle est invitée à fêter « les 40 ans d’Isaac » ; 40 ans, une durée symbolique dans la Bible.

Au soir de cet anniversaire, en présence d’Hervé de Bellefon à l’origine du texte « Pourquoi ris-tu, Sara ? » et de Pierre Morin à l’initiative de cet événement, notre rassemblement de 350 chrétiens de Creuse reçoit comme un cadeau du Père Kalist, notre évêque, l’invitation à lever le côté mystérieux de cette journée.

Que fait Isaac à 40 ans ?
- Il se marie avec Rebecca.
Pendant 20 ans, ils attendront la naissance d’un enfant. Ce sera Esaü et Jacob.

Rencontre avec les jeunes des JMJ de Creuse, le 1er octobre 2011

Alors, chrétiens de Creuse, que ferons-nous 20 ans durant ?

Serons-nous des « présences d’Evangile » ?
Persisterons-nous à être des communautés
- heureuses du message de Jésus-Christ que nous portons ?
- nourries d’une fraternité sans cesse renouvelée ?
- rassemblées par la fraction du pain et la lecture des Ecritures ?

Voilà que se trouve ouvert, non pas un temps nouveau, mais une durée qui nous invite à l’initiative, à l’activité, à l’insistance pour que l’ESPERANCE reste vivante au cœur de ce département.

Sœurs du Christ Rédempteur, nous sommes engagées sur ce chemin d’évangélisation, et nous croyons que la promesse de vie sera la plus forte.

Transmis par Sr Marie-Angèle Fauvel, SCR (23 AJAIN, diocèse de Limoges)

Têtiere actus

Pastorale, proximité

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 29 juin 2017

Nous ne voulons chercher d’autre paix que celle qui vient de Dieu (Annales)
Pied partage