Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Près du petit pont de pierre

Accueil > Contempler une image > Près du petit pont de pierre

Les soeurs du Christ Rédempteur

Que vous inspire l’image ci-dessous : "Près du petit pont de pierre" ?


Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière...
en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • Près du petit pont de pierre un marcheur est à l’arrêt… Autour de lui tout respire la fraîcheur, la vie, le mouvement. La rivière s’écoule et va creusant son lit dans toutes sortes de terrains. Les arbres sont là, dans l’attente du moindre souffle de vent pour frissonner. Seuls paraissent impassibles le petit pont de pierre et le marcheur arrêté. Le pont est bien là pour faire « passer » ceux qui lui font confiance. C’est vrai : il n’est pas large ; il n’a pas de parapet… Mais il est solide et a traversé les temps déjà.

    Combien de marcheurs l’ont franchi ? Je pense que l’arrêt de la personne est un arrêt de contemplation, de reconnaissance pour le petit pont de pierre prêt à lui faire franchir ce qui peut être un obstacle. D’ailleurs connaissez-vous un marcheur, sac au dos, tête protégée des intempéries, qui n’a pas le goût de l’aventure au prix parfois de quelques risques ? Si vous l’avez vous même expérimenté, vous connaissez la joie de ces ballades et tout ce que cela fait naître en soi de dynamisme, de vitalité.

    Que beaucoup de petits ponts de pierre jalonnent notre vie !

  • Ce petit pont de bois me fait penser à la chanson d’Yves Duteil : Le petit pont de bois qu’on traversait naguère... Cela réveille en moi des souvenirs d’enfance. En sortant en promenade à partir du pensionnat, avec les autres enfants, nous franchissions la rivière par un tout petit pont de bois qui nous emmenait au village le plus proche et j’avais l’impression que cet espace, pourtant petit, ouvrait sur une image tellement grande qu’une sensation de liberté me faisait danser de joie.

  • Les expressions fusent d’un groupe regardant l’image du petit pont !

    Comme la personne arrêtée, nous sommes en admiration devant la beauté de ce petit pont et son nid de verdure. Mais encore, il nous fait réfléchir et nous fait penser à tous ces ponts qui sont des liens d’une rive à l’autre, d’un monde à l’autre, d’une personne à l’autre. Il faut parfois les franchir difficilement. Il faut même parfois les créer. Ici, la pierre avec laquelle est construit ce petit pont semble dure, non taillée. Le terrain environnant est aride, caillouteux. Mais la vie s’écoule dans ce milieu, comme le fait la rivière. Celle-ci se nourrit des petites sources un peu cachées, puis devient rivière qui s’étale doucement.
    La personne arrêtée est peut-être hésitante… Ce pont n’est pas très facile à franchir. C’est comme la vie. Il y faut un certain équilibre. Certains passent dessus, d’autres dessous. Le risque vaut la peine d’être pris…

  • Le petit pont de pierre.

    La fonction d’un pont est simple : permettre de traverser d’une manière rapide et sûre d’un bord à l’autre.
    Et symboliquement : se mettre en rapport avec.

    Ici, une touriste, sac à dos, une aventurière (?) se trouve devant un petit pont de pierre. La possibilité de traverser est là. Mais il faut quand même se décider, faire un choix, lâcher le pays connu, lâcher des sécurités pour aller vers l’ inconnu.
    Qu’est-ce qui l’attend ? Des contretemps, des déceptions, ou bien des rencontres riches et inspirantes. Il faut oser prendre des risques (qui ne risque rien n’a rien !).

    N’est-ce pas un reflet de notre vie ?

  • Dans un environnement naturel verdoyant, une randonneuse, sac à dos, est en contemplation. On serait tenté de penser qu’elle est intriguée, voire fascinée par ce pittoresque petit pont de pierres mal dégrossies...

    L’eau qui coule, une arche qui enjambe la rivière... sont des éléments susceptibles d’alimenter la rêverie, de mettre en route l’imagination :

    Construire des ponts, établir des passerelles, créer des liens... est-il plus belle vocation ?

    Ce modeste petit pont de Senoueix (si cher aux habitants de la Creuse) a sans doute un beau message à chuchoter à celui qui prend le temps de s’arrêter quelques instants avant de le franchir, tout simplement pour écouter, pour contempler...

  • Quel beau paysage ! On ressent un certain calme qui appelle à la méditation. Ce petit pont de pierre est pittoresque et fait le charme de ce paysage, mais outre l’admiration de sa beauté, serons-nous capables de lui faire confiance et de passer dessus pour rejoindre l’autre rive, ou hésiterons-nous, comme cette femme, et préférerons-nous rallonger notre chemin en faisant le tour ? Comme dans la vie, faire confiance à l’inconnu est parfois difficile, mais peut être aussi tellement enrichissant !.

    Seigneur, en prenant le temps de goûter chaque instant, de profiter de ta création, que ces semaines soient l’occasion de me ressourcer spirituellement auprès de toi !

  • Le petit pont de pierre me parle beaucoup : franchir le pont sans peur de tomber, avec confiance ! C’est ce qui m’habite en ce moment, ouvert sur l’avenir... Et puis, l’eau qui coule rafraîchit, l’eau de la Vie m’invite à venir boire sans cesse à l’eau Vive de la Parole de Dieu. Passer, oui, avec cette certitude que le Christ me prend la main et m’accompagne sur mon chemin... et accompagne tant d’hommes et de femmes que je rencontre au quotidien.
    Ensemble, passons sur l’autre rive !

    "Prenons le large avec Jésus "...

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 septembre 2017

« Que les nations chantent leur joie, car Tu gouvernes le monde avec justice, Tu gouvernes les peuples avec droiture ; sur la terre, Tu conduis les nations » (Ps 66)
Pied partage