Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Proximité et solidarité

Accueil > Avec les laïcs > Notre charisme : un trésor qui se partage... > Proximité et solidarité

Les soeurs du Christ Rédempteur

Être passeurs de vie

Être passionnées d’humanité
dans nos relations de proximité et de solidarité.

Notre manière d’être proche des populations a beaucoup évolué. Elle est maintenant favorisée par l’implantation des communautés dans les quartiers, les villages. Nos « maisons » , nos « appartements » ressemblent à ceux des gens. Apparemment, rien ne nous distingue d’eux. Nous nous rencontrons dans les rues, au marché, dans les réunions, les associations, les lieux d’église ou autres. Nous sommes souvent étonnées d’être reconnues comme religieuses sans forcément porter de signes distinctifs. Chaque Sœur a sa façon d’être plus proche de telle ou telle partie de la population : enfants, jeunes, personnes à la retraite, malades, personnes en difficulté, étrangers, groupes de réflexion ou de détente… selon ses dons particuliers, ou selon la mission confiée.

Les Associations que nous rejoignons sont des lieux particulièrement précieux et efficaces pour vivre une solidarité effective. Elles permettent en outre de partager avec quiconque les valeurs qui nous animent : souci du petit et du pauvre, justice et respect, fraternité et amour. Elles nous donnent l’occasion d’ « aller vers » …, sans attendre qu’on vienne à nous. Souvent, dans ces lieux, il s’agit pour nous seulement d’une « manière d’être » avec les personnes engagées ou avec les personnes venues chercher un soutien. L’échange de paroles où chacun se dit en vérité peut survenir. C’est alors une joie, intense de part et d’autre. La vie passe des uns aux autres. Proximité avec les personnes handicapées

Comme l’ont vécu nos Fondateurs, « pour nous, la présence au monde reste axée vers une annonce explicite de Jésus-Christ, même si dans bien des cas cette annonce ne peut se réaliser immédiatement. Parfois elle ne pourra arriver qu’au bout d’un long chemin d’évangélisation fait de témoignage silencieux, de respect des personnes, d’écoute et de partage. Parfois elle n’arrivera pas, mais nous garderons foi en l’œuvre de salut, car la force de Dieu est à l’« origine de sa Justice » et le « rend patient »
(Règle de Vie)

Lorsque cette annonce de la Parole peut se réaliser, par exemple dans des groupes qui se mettent en route pour une lecture attentive de l’Evangile, des fruits se forment et mûrissent : joie d’une réelle relation au Christ, joie de grandir en humanité dans les relations avec les autres. Il arrive aussi que l’un ou l’autre du groupe ose, un jour, accepter un engagement dans l’Église ou dans le monde. Être passeurs de vie, être passionnés d’humanité..., le flambeau se transmet. "Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre" a dit le Christ Jésus.