Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Récit d’évangile "aujourd’hui"...

Accueil > A l’écoute de la Parole > Récit d’évangile "aujourd’hui"...

Les soeurs du Christ Rédempteur

"Nous étions six adultes nous préparant à lire attentivement le récit de la guérison du lépreux en Marc 1, 40-45.

Le texte était lu, me semble-t-il, quand Denise prend la parole et nous dit : « Je viens de vivre un événement cette semaine et j’en suis encore bouleversée. » Commençant sa retraite professionnelle, Denise a décidé de se rendre disponible pour le Secours Catholique dans sa région, un canton plutôt agricole. Avant de commencer à agir, une formation lui est proposée, avec plusieurs autres personnes. Denise nous raconte que, dès la première journée, un « exercice » est présenté par l’animateur :

« Avant de venir en aide à des personnes qui sont dans le besoin et qui demandent de l’aide, rappelez-vous un moment de votre vie où vous avez été vous-même en situation de besoin jusqu’à décider de demander à quelqu’un de vous aider ».

Denise nous dit le temps de silence qui a suivi cette proposition. Le temps de larmes aussi pour beaucoup de participants à cette session…, pour elle-même… Ce qu’elle nous dit est très pudique et sans détails. Mais la « formation » qui suit se greffe sur ces situations vécues par eux, identiques sur ce point à la demande d’aide de celles des personnes qu’elles seront amenées à rencontrer.

Quelque temps après cette « formation », Denise est appelée près d’une femme en détresse. Elle se souvient. Sa place a changé. C’est elle qui est appelée à l’aide. Là encore Denise est très discrète. Simplement, elle nous dit : « Nous avons cherché, pleuré ensemble. Jamais je n’aurai cru avoir une telle relation avec une inconnue venue - au bout de sa détresse - au Secours Catholique ». Et Denise ajoute : « Quand nous nous sommes quittées, cette femme m’a embrassée ». Suprême action de grâces !

Quel lien avec le lépreux de l’évangile ?

Il s’est fait en chacun de nous au cours de la soirée. « Si tu veux, tu peux me purifier ». Pris de pitié, Jésus étendit la main et le toucha. « Je le veux, sois purifié ». À l’instant, la lèpre le quitta et il fut purifié.

Une demande où se manifeste la vérité, la foi, l’espérance de celui qui demande ; la compassion extrême, l’admiration de celui qui se trouve face à quelqu’un qui exprime à la fois, sa propre vérité et la vérité de Celui à qui elle s’adresse. Une reconnaissance réciproque !

Sr Anne M., SCR, Fougères

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 25 novembre 2017

Savoir parfois nous compromettre avec les pauvres afin de construire un monde plus juste et plus fraternel (Règle de Vie)
Pied partage