Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Récit d’évangile "aujourd’hui"...

Accueil > A l’écoute de la Parole > Récit d’évangile "aujourd’hui"...

Les soeurs du Christ Rédempteur

"Nous étions six adultes nous préparant à lire attentivement le récit de la guérison du lépreux en Marc 1, 40-45.

Le texte était lu, me semble-t-il, quand Denise prend la parole et nous dit : « Je viens de vivre un événement cette semaine et j’en suis encore bouleversée. » Commençant sa retraite professionnelle, Denise a décidé de se rendre disponible pour le Secours Catholique dans sa région, un canton plutôt agricole. Avant de commencer à agir, une formation lui est proposée, avec plusieurs autres personnes. Denise nous raconte que, dès la première journée, un « exercice » est présenté par l’animateur :

« Avant de venir en aide à des personnes qui sont dans le besoin et qui demandent de l’aide, rappelez-vous un moment de votre vie où vous avez été vous-même en situation de besoin jusqu’à décider de demander à quelqu’un de vous aider ».

Denise nous dit le temps de silence qui a suivi cette proposition. Le temps de larmes aussi pour beaucoup de participants à cette session…, pour elle-même… Ce qu’elle nous dit est très pudique et sans détails. Mais la « formation » qui suit se greffe sur ces situations vécues par eux, identiques sur ce point à la demande d’aide de celles des personnes qu’elles seront amenées à rencontrer.

Quelque temps après cette « formation », Denise est appelée près d’une femme en détresse. Elle se souvient. Sa place a changé. C’est elle qui est appelée à l’aide. Là encore Denise est très discrète. Simplement, elle nous dit : « Nous avons cherché, pleuré ensemble. Jamais je n’aurai cru avoir une telle relation avec une inconnue venue - au bout de sa détresse - au Secours Catholique ». Et Denise ajoute : « Quand nous nous sommes quittées, cette femme m’a embrassée ». Suprême action de grâces !

Quel lien avec le lépreux de l’évangile ?

Il s’est fait en chacun de nous au cours de la soirée. « Si tu veux, tu peux me purifier ». Pris de pitié, Jésus étendit la main et le toucha. « Je le veux, sois purifié ». À l’instant, la lèpre le quitta et il fut purifié.

Une demande où se manifeste la vérité, la foi, l’espérance de celui qui demande ; la compassion extrême, l’admiration de celui qui se trouve face à quelqu’un qui exprime à la fois, sa propre vérité et la vérité de Celui à qui elle s’adresse. Une reconnaissance réciproque !

Sr Anne M., SCR, Fougères

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 26 mai 2017

Sûres de l’action de Dieu qui sauve, portons sur les hommes et les événements un regard contemplatif qui voit plus profond que les apparences et fait rendre grâces (Règle de Vie)
Pied partage