Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Reconnaissance officielle...

Les soeurs du Christ Rédempteur

A la Garenne-Colombes, médaille de la Ville décernée à Soeur Madeleine Rozé

La médaille de la VilleLe 26 juin 2010, à l’occasion du départ des Soeurs du Christ Rédempteur, et en même temps qu’il remettait la médaille de la Ville à Soeur Madeleine Rozé, Monsieur le Maire de La Garenne-Colombes a tenu à exprimer sa reconnaissance à l’égard de la Vie Religieuse.

Lors de la réception dans la salle paroissiale, il a lancé avec conviction : "Le départ des deux communautés religieuses dont l’une (celle les Soeurs de Saint Joseph) après 127 ans de présence à La Garenne-Colombes, ne peut pas être une fête"...

Reconnaissant ce que la Vie Religieuse apporte à la cité, il a évoqué comment, au cours de l’Histoire, la chrétienté a posé les bases et les valeurs de la République, exprimant que loin de s’opposer à une laïcité bien comprise, elle favorise au contraire ce qui donne sens au pacte républicain fondé sur les valeurs de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

A travers l’enseignement, les soins donnés aux malades, la catéchèse, le service pastoral, les Sœurs ont apporté leur contribution active au développement de l’humanité et, du fait de leur proximité avec la population, les Religieuses créent du lien social.

"Ce ne peut pas être une fête", ce n’est pas non plus l’heure de la nostalgie, mais la certitude d’un avenir qui s’ouvre, et l’espérance de voir la Vie Religieuse se manifester sous une forme nouvelle. Remise de la gerbe de fleurs à chaque Religieuse

Après la réception de la médaille, Soeur Madeleine a adressé ces quelques mots de remerciements à Monsieur le Maire :

"C’est un honneur pour moi de recevoir cette médaille !

J’y vois une reconnaissance non seulement pour moi-même,
mais encore pour toutes les Sœurs qui m’ont précédée à La Garenne-Colombes.

Une reconnaissance pour notre Congrégation des Sœurs du Christ Rédempteur qui m’a appelée à vivre au milieu des Garennois.
Pour moi, c’est au travers des activités, manifestations et associations de la cité que j’ai aimé rencontrer ceux et celles qui me font la joie et l’amitié d’être là, ce soir.

Mes vœux et ma prière vous accompagnent tous pour que se développe toujours plus un « vivre ensemble » dynamique et heureux, ici, à La Garenne-Colombes".

Le verre de l’amitié a prolongé ce temps heureux de rencontres et d’échanges entre Garennois et Soeurs du Christ Rédempteur présentes des communautés d’Asnières, de Beauvais et de Nanterre.

La célébration eucharistique qui a précédé nous a permis de rendre grâce pour la foi partagée avec la communauté paroissiale et pour le don de la Vie Religieuse à l’Eglise, pour le monde. Lors de l'Eucharistie paroissiale

Monique G., SCR, Nanterre

Portfolio