Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

S’ils avaient su...

Les soeurs du Christ Rédempteur

S’ils avaient su qu’elle portait l’enfant-Dieu
La femme sur le point d’accoucher,
Sûr qu’ils auraient ouvert la porte, allumé un grand feu,
Alerté la sage-femme, ressorti la layette.

S’il avait su qu’il était le Fils de Dieu,
L’enfant de Bethléem,
Il aurait tremblé de tous ses membres
Et se serait incliné devant lui, le vieil Hérode !

S’ils avaient su qu’il était le Messie,
Ils l’auraient adopté, éduqué pour devenir grand-prêtre,
Les sages et les savants de la cité de David.
Mais ils ne pouvaient voir dans les cris d’un bébé
Né par hasard de famille modeste
La grandeur de leur Dieu.

Si l’on savait qu’ils sont à l’image de Dieu,
Les enfants affamés,
Ceux que l’on fait travailler,
Ceux qu’on laisse à la rue,
Ceux que l’on prostitue,
Ceux qu’on écarte des écoles,
Ceux qu’on empêche de vivre,
Ceux qu’on ampute d’un organe,
Ceux que l’on déchire entre père et mère,
Ceux que l’on gave d’argent à la place d’amour,
Ceux qu’on n’ose pas contrarier dans les moindres caprices,
Sûr qu’on les aimerait et qu’on serait heureux
De les voir grandir en âge et en sagesse,
Hommes parmi les hommes.
Comme le Fils de Dieu
Depuis qu’il s’est fait homme.

Michel FOURNIER

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 23 juillet 2017

Jésus fait toujours ce qui plaît au Père : communiquer sa vie de Fils à ses frères les hommes, afin de les rétablir dans une relation filiale envers le Père et une relation fraternelle entre eux (Règle de Vie)
Pied partage