Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Se laisser ajuster à la Justice de Dieu

Accueil > Notre spiritualité > Dieu Juste : pour aller plus loin... > Se laisser ajuster à la Justice de Dieu

Les soeurs du Christ Rédempteur

En Dieu, tout est Amour.
Sa bonté, oui. Sa miséricorde, oui.
Mais aussi sa Justice
Que les hommes ont tendance
A considérer comme répressive
A l’instar de la justice humaine.

C’est à être « chemins » de Révélation
Du Dieu Père (de son visage d’Amour),
Du Dieu de Jésus-Christ
Pour leurs frères les hommes
Que nous sommes conviées - vouées à être -
De par notre vocation spécifique.

Dieu, notre Père, ne punit jamais.
Il guérit.
Mais tout le monde sait que les médecines les meilleures
Parce que les mieux convenables
Au traitement du mal
Ne sont pas nécessairement des médecines douces.

Pierre GILLES : La Samaritaine, 20e S.Dieu est un Père.
Il veille près de chacun de ses enfants
Avec une « tendresse infiniment aimante »
A l’affût - pourrait-on dire -
De l’instant où son enfant lui laisse
Un espace de liberté, si ténu soit-il,
Où il va pouvoir s’appliquer à le guérir.
C’est cela la signification de l’expression :
« La Justice fait œuvre de vie ».

Nous ajuster à la Justice de Dieu
C’est, chaque jour,
A la lumière de la grâce divine
Qui ne nous manque jamais
Mais à laquelle nous manquons souvent,
C’est, chaque jour,
Emprunter les chemins de la Vérité,
Où le Seigneur Jésus,
Nous apprend à vivre en Vérité
Dans et sous le regard de Dieu
Qui connaît même nos plus secrètes intentions
(donc, tous nos masques sont inutiles !).

Vivre en vérité avec nous-mêmes
C’est-à-dire ne pas nous camoufler
Nos motivations désordonnées, nos récupérations.

Vivre en vérité avec nos frères et sœurs
En leur offrant une amitié fraternelle…
Et, avec la grâce de Dieu,
Une amitié qu’il fera (si nous en sommes dignes)
Divinement fraternelle.

Vivre cette amitié fraternelle
C’est, comme l’a si justement exprimé St François d’Assise :
« se comporter avec chacun de telle manière qu’il sente
et découvre qu’il y a en lui quelque chose de sauvé,
quelque chose de grand et de plus noble
que ce qu’il pensait,
et qu’il s’éveille ainsi à une nouvelle conscience
de lui-même ».

Et cela suppose parfois beaucoup de fermeté,
Beaucoup d’exigence pour aimer vrai, car aimer vrai
C’est aimer grand à mesure divine.

Sœur Thérèse B., SCR, Fougères (35)

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 23 août 2017

Il est impossible d’accepter que l’œuvre d’évangélisation néglige les questions concernant la justice, la libération, le développement de la paix dans le monde (Paul VI, Evangelii nuntiandi)
Pied partage