Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Sur qui se pose l’Esprit-Saint ?

Accueil > A l’écoute de la Parole > Sur qui se pose l’Esprit-Saint ?

Les soeurs du Christ Rédempteur

La lecture attentive des Évangiles de l’enfance (Luc 1-2) a réservé une surprise à un groupe de lecteurs que j’accompagne, quant à la présence et à l’action de l’Esprit-Saint.

Dans le récit de l’Annonciation, tout devient possible pour Marie quand l’ange Gabriel lui déclare : "L’Esprit-Saint viendra sur toi ». (1, 35). À cette promesse, Marie acquiesce : "Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu l’as dit".

Mais à la Visitation de Marie (1, 41), c’est sa cousine Élisabeth qui est remplie de l’Esprit-Saint. Elle dit alors à Marie : "Bienheureuse celle qui a cru ce qui lui a été dit de la part du Seigneur". Elle lui fait connaître à quel niveau de foi Marie était quand elle a dit « oui ». Celle-ci avait-elle besoin de se l’entendre dire ?

Ensuite, au moment de la Présentation de Jésus au Temple, Marie et Joseph sont là parce que la Loi le prescrit. Par contre, c’est Siméon qui agit et parle sous l’action de l’Esprit-Saint. "l’Esprit-Saint était sur lui" (2, 25). Il apprend à Marie le chemin de douleurs qu’elle va suivre. Elle ne le savait pas encore...

..................................

Qu’est-ce à dire ? Marie n’est-elle pas toujours guidée par l’Esprit ? Serait-elle, comme nous, renvoyée à la condition ordinaire pour mener son existence de mère de Jésus, pour savoir ce qu’il lui faut faire ?

Qu’est-ce à dire pour nous ? Chacun a-t-il une heure décisive dans sa relation à l’Esprit-Saint ?
Chacun a-t-il à recevoir souvent la lumière de vie par le chemin plus ordinaire de la loi, de la relation aux autres à qui l’Esprit a toute liberté de se manifester ? Vitrail Cathédrale de Rennes

C’est là un fruit goûté dans notre groupe pendant cette lecture des évangiles de l’enfance, un fruit que Marie a goûté avant nous.

Anne M., SCR

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 24 novembre 2017

Jésus donne sa vie par ses œuvres de puissance : il guérit, relève, justifie (Règle de Vie)
Pied partage