Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Tapisserie Symbolique

Accueil > Notre spiritualité > Dieu Juste : pour aller plus loin... > Tapisserie Symbolique

Les soeurs du Christ Rédempteur

Réalisée par Anne M., Soeur du Christ Rédempteur.

Elle en donne ici le sens :

La parole entendue par Anne Boivent dans sa prière
donne la clé de lecture :

On honore et on aime

ma Bonté, ma Miséricorde

et mes autres attributs,

mais ma JUSTICE

on la craint et on ne l’aime pas

Cette PAROLE est écrite sur le globe représentant le monde des hommes de ce temps.

Dieu dans sa Justice, c’est d’abord dans le mystère trinitaire qu’il peut être contemplé. Trinité symbolisée par le liseré au 3 couleurs qui encadre l’ensemble de la tapisserie :

Grenat : puissance du Père ; bleu : sagesse du Fils ; rouge feu : amour de l’Esprit.

La Croix Rédemptrice rouge sang, plantée dans le monde, relie ciel et terre. Elle est illuminée par le soleil de la Résurrection : c’est en effet justice que le Père ressuscite son Fils...

Le tourbillon de vie de la spirale, prend naissance au coeur du soleil marqué d’un point grenat. Cette spirale sur fond or et dessinée avec les couleurs du Père et de l’Esprit entraîne tout sur son passage : les eaux de l’abîme, et la terre des hommes...

L’alliance de Dieu avec les hommes est traduite par le halo lumineux aux mêmes couleurs d’or que le soleil : il entoure le globe, rappelant l’anneau au doigt porté par ceux et celles qui s’engagent dans un oui définitif.

C’est dans la nuit parfois, la nuit de la foi, que le mystère de la Justice de Dieu est objet de notre amour et de notre contemplation : d’où le bleu sombre du ciel.

Mais, douze étoiles l’éclairent. Resplendissantes des mêmes teintes que le soleil du Ressuscité et l’anneau de l’alliance, elles représentent l’Eglise et Marie.

Pour nous, Soeurs de Rillé, plusieurs éléments de la tapisserie évoquent Pontmain et son message écrit en banderole d’espérance, en présence des petits voyants, élèves des Soeurs, en 1871..."

JUSTICE à toi l’Amour, Splendeur de Dieu !

(Anne M., juin 2002)