Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

"Trente sous"...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Il était une fois... Adoration du Christ enfant, Corregio, 1489-1534

C’est ainsi que commencent les belles histoires
Que l’on raconte aux enfants, avant de s’endormir, le soir.

Il était donc - il y a de cela plus de cent ans -
Une femme simple et bonne, elle s’appelait Anne Boivent.
Elle ne possédait pas "grand bien",
Mais on est si heureux quand on n’a presque rien.

Allons ! je continue ma petite histoire.
Elle se passe à Rillé, si j’ai bonne mémoire.
C’était une veillée de Noël.
On fêtait, comme on le fait encore aujourd’hui,
L’avènement du Dieu Emmanuel,
D’un Dieu qui librement choisit la pauvreté,
Acceptant les conditions de notre humanité.
Anne méditait longuement ce mystère…
Elle comprenait…

Alors, elle alla trouver le Père * :
"Je voudrais bien, dit-elle, demain,
Offrir quelque chose à l’Enfant Divin,
Mais hélas ! je n’ai rien à donner
A mon Seigneur et Maître Bien - Aimé...
Rien ??? et pourtant… je me souviens…
J’ai encore trente sous, alors c’est très bien.
Présentez, Père, cet humble don
A Jésus, mon Seigneur simple et bon".

Le Père s’en alla vers la crèche,
Où reposait l’enfant sur la paille fraîche.
"Voici, Seigneur, dit-il, l’offrande des petits,
De celle que tu comptes parmi tes grands amis".

L’Enfant de cire ne répondit pas.
Il sourit à sa Mère et dit tout bas :
"Moi aussi, je veux lui faire plaisir.
Oh ! c’est facile, elle a si peu de désirs.
Reçois, Anne, cette petite flûte en bois de palissandre.
Ne crains rien, je vais t’apprendre
A jouer des accords simples et beaux,
Des accents merveilleux et tout nouveaux.
Ta flûte chantera mon Amour, ma Justice.
Et je t’écouterai, tu sais, avec délices".

Aujourd’hui comme en ce temps, c’est Noël.
Sœurs de Rillé, souvenez-vous, rappelez-vous !
Donnez au Christ vos derniers trente sous.
Dans la simplicité, dans l’amour fraternel.
Alors, dans le secret de votre prière,
Vous arriverez à comprendre
Comment jouer de la flûte de palissandre.
Comme Anne Boivent, vous entrerez dans le mystère
De Dieu Amour et Rédempteur.
Comme elle, vous réjouirez son cœur.
Soyez pauvres !
Donnez au Christ vos derniers trente sous,
Comme jadis votre Mère. Rappelez-vous !

........................

* Il s’agit du Père Jean-Baptiste Le Taillandier, co-Fondateur

........................

Raconté par Sr Yvonne Berthiaux,
Sœur de Rillé en Hollande,
Noël 1978

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 27 juillet 2017

Jésus dispense la Parole qui révèle les hommes à eux-mêmes en leur révélant le Père (Règle de Vie)
Pied partage