Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Un trésor dans le champ

Accueil > A l’écoute de la Parole > Un trésor dans le champ

Les soeurs du Christ Rédempteur

Matthieu 13, 44 :

"Le Royaume des cieux est comparable à un trésor qui était caché dans un champ et qu’un homme a découvert : il le cache à nouveau et, dans sa joie, il s’en va, met en vente tout ce qu’il a, et il achète ce champ".

.......................

"Je me disais que, dans cette période de relais entre la Congrégation des Soeurs du Christ Rédempteur et les Associations qui poursuivent ses oeuvres, confiées à des Laïcs, nous sommes probablement dans la configuration de cette parabole, avec la conscience d’un trésor qui ne nous appartient pas. Il est enfoui dans le terrain et on se donne les moyens pour acheter le terrain (pas le trésor...).

La première étape, correspondant à l’achat du terrain, est la gestion des différents Etablissements qui portent en leur sein ce "trésor" (= le Christ présent dans le "sacrement du frère").

Deux perspectives s’ouvrent à nous dans les années à venir :

- se concentrer sur la "gestion" de ce champ pour qu’il produise au mieux de ses possibilités, mais en oubliant complètement que, quelque part, sous la terre, il y avait un trésor.

- ou travailler dans ce champ, conscients et heureux de la présence du trésor qu’on sait être là, qu’on peut regarder pour se réconforter quand on est fatigué... Il me semble que c’est ainsi qu’ont travaillé des générations de Religieuses qui ont perçu leur travail non pas seulement comme un lieu d’épuisement de leurs forces physiques, mais comme un lieu aussi de rencontre avec le Christ. Bien sûr, ce trésor, on ne peut le proposer tel quel aux générations de salariés présents dans nos Etablissements aujourd’hui. Ils ne sont pas tous préparés à reconnaître le trésor qu’ils ont dans leurs champs d’action, mais cela ne change pas la réalité des faits : le trésor est bien là....

Mon désir est que l’on trouve le moyen de proposer une ouverture spirituelle aux salariés. Après, chacun fera son choix. Certains resteront sur le plan uniquement humain de "l’attention / respect" de la personne qu’ils accompagnent. D’autres choisiront de faire le pas de la foi... car ils reconnaîtront le trésor caché dans le champ ! "

Réflexion de Jean-Paul Reniero, recueillie par Sr Anne M. 

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 25 novembre 2017

Savoir parfois nous compromettre avec les pauvres afin de construire un monde plus juste et plus fraternel (Règle de Vie)
Pied partage