Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Une étoile, des Mages...

Accueil > Contempler une image > Une étoile, des Mages...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Que vous inspire la représentation ci-dessous : "L’adoration des Mages" de Sr F. Emmanuel :

Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • L’image me met immédiatement dans une atmosphère de Joie intense au cœur d’un évènement. Les couleurs, les sourires, les détails du dessin, et même les deux petites colombes présentes elles aussi à ce moment privilégié me le signifient.

    Ce qui m’a frappé immédiatement ce sont les expressions des mains des personnages. Celles de l’enfant, dirigées vers celui qui vient à lui avec un présent, celles d’un personnage couronné pointant vers une étoile éblouissante, celles de son compagnon qui acquiesce à une proposition, celles du berger qui montre à tous le ciel étoilé d’où lui est déjà parvenue la Bonne Nouvelle : « un Enfant vous est né, c’est lui le Sauveur »… Mains vivantes, mains heureuses, mains comme des « paroles ».

    Mais que dire des regards  ! En chacun d’eux, une lumière, blanche, pure. Une orientation vers quelque chose d’autre que soi-même. Ce n’est pas le moment de l’intériorité des yeux fermés.

    Le ciel est sur la terre.

    Même les étoiles éparpillées partout dans le dessin le disent.

  • Image pleine de vie, de sérénité. Chaque personnage a un regard clair, admiratif, accueillant, attentif. Tout est centré sur l’Étoile, sur l’Enfant.

    Le premier Mage offre son "riche" cadeau à l’Enfant qui le reçoit simplement. Le deuxième Mage, - comme Joseph -, attire l’attention sur l’Etoile bien présente et en arrêt. La main du troisième Mage attire plutôt l’attention vers l’Enfant. C’est bien là le but du voyage : le rencontre du Sauveur.

    De l’autre côté, les deux colombes symbolisent l’offrande des gens simples, pauvres, - comme on le verra le jour de la Présentation au Temple-. Riches ou pauvres, cheminons vers l’Etoile, offrons notre vie. Riches ou pauvres, suivons l’Etoile.

    Les Mages repartiront "par un autre chemin", sûrement bien disposés à vivre autrement. Comment en serait-il autrement ? Ils ont suivi l’Etoile ; ils ont vu le Sauveur.

    Belle et grande expérience pour toute la vie.

  • Les Mages se laissent guider par une étoile, par Dieu - à travers des frontières et des routes inconnues - vers la grande Lumière. Enfin arrivés à une étable, une joie profonde remplit leur coeur. Ils sont accueillis très chaleureusement par Marie, Joseph et l’enfant Jésus.
    Sûrs qu’ils ne se trompent pas, ils tombent à genoux aux pieds du vrai Roi, devant ce Dieu qui, d’une manière totalement inattendue, se manifeste dans cet enfant.
    Ils lui offrent leurs présents "symboliques" : l’or, l’encens et la myrrhe. L’or comme à un Roi, l’encens comme à un Dieu, la myrrhe comme à quelqu’un qui va connaître la mort.

    Dans notre vie, il y a aussi des "signes divins", mais il y faut être ouvert et vigilant.

    Le récit des Mages nous montre un" voyage de recherche", une route vers la vie. Comme eux, nous recherchons sécurité, affirmation, compréhension...
    Au plus profond de nous-mêmes est présente la Lumière divine. Afin de la découvrir, il nous faut oser suivre l’étoile à travers obscurité, incertitude pour pouvoir offrir nos présents : disponibilité, amour altruiste, bref : notre propre vie, tout en suivant notre Christ Rédempteur.

  • Cette image, toute de clarté, de luminosité, de couleurs chaudes, nous éblouit et nous réjouit. En sa naïveté, en sa beauté, nous nous laissons émerveiller !

    Au terme de leur marche, de leur recherche, les mages sont là.
    Ils reconnaissent en l’Enfant celui dont l’Ecriture parlait, le Roi des Juifs annoncé et attendu.
    Comme pour les rassurer, Joseph leur montre l’étoile qui les avait guidés sur le chemin.
    Chacun apporte un trésor et l’offre à Jésus qui le reçoit avec grâce.

    Marie, Joseph et Jésus, en accueillant les mages signifient l’ouverture et le salut à toutes les nations.

    Aujourd’hui, chacun de nous, est invité à suivre son étoile, à l’écoute de la Parole de Dieu, des événements, dans le dialogue avec les frères, le partage et le service fraternels. Que le souffle de l’Esprit nous guide et nous entraîne dans une audacieuse confiance vers des chemins nouveaux.

  • "Nous avons vu de lever son étoile, et nous sommes venus adorer le Seigneur"...

    Jésus, le Fils de Dieu, est venu pour tous : païens, hommes libres etc...

    "En entrant, les mages virent l’enfant et sa mère. Ils se prosternèrent devant lui et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe".

    Ces mages m’invitent à offrir à Jésus le meilleur de moi-même et à me remettre en route jour après jour.
    Heureux le coeur qui désire, qui recherche, qui découvre, qui se donne et qui annonce Jésus !

  • Mon attention est attirée par l’étoile au centre de l’image, la grande étoile qui brille de tous ses feux.

    Une étoile inconnue s’est levée en Orient. Attentifs et dociles, les Mages se sont laissés guider par elle jusqu’en Judée. Puis subitement, elle a disparu et les a laissés complètement "déboussolés". A nouveau, elle est là, elle brille et emplit la demeure où se tient l’Enfant-Dieu.

    L’Astre, c’est Lui, Lui qui illumine tout être, Lui le Sauveur des hommes, le Sauveur du monde !...

    Et c’est bien ainsi que Marie, radieuse et complice, le présente aux heureux Visiteurs.
    Joseph participe aussi à sa façon : de son doigt, il montre le lien avec l’étoile.
    L’un des Mages semble l’avoir compris et le signifie à son tour à son compagnon de route...

    Que la lumière de Noël - qui vient d’éclairer abondamment nos routes de ténèbres - continue en cette année 2012 de briller de tous ses feux sur tous les chercheurs de Dieu, sur tout être qui veut bien se laisser guider sur un chemin de justice et de paix !

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 25 novembre 2017

Savoir parfois nous compromettre avec les pauvres afin de construire un monde plus juste et plus fraternel (Règle de Vie)
Pied partage