Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Une mère vaut plus que tout l’or du monde

Accueil > Contempler une image > Une mère vaut plus que tout l’or du monde

Les soeurs du Christ Rédempteur

MAI, mois de la Fête des MERES !
Que vous inspire l’image ci-dessous : « Une mère vaut plus que tout l’or du monde » :

Vous pouvez l’exprimer sous forme de réflexions, texte, poème, prière... en cliquant sur "Répondre à cet article" en bas de page :

Messages

  • La maman tient la main
    De sa fille
    Pour lui montrer le chemin
    Pas le plus facile.
    Un jour
    Par amour
    Elle lui lâchera celle-ci
    Pour la route de la vie.
    Une mère c’est le diamant du cœur
    C’est le parfum d’une fleur.
    Quand un jour elle part au ciel
    Entre les nuages et l’arc-en-ciel
    Le chagrin est difficile
    On se souvient de son regard docile.
    Même quand on a cinquante ans
    La douleur de perdre sa maman
    Reste en nous indélébile
    Son étoile brille.
    Malgré nos prières
    On laisse couler des rivières.
    On sait qu’au paradis
    Près du Seigneur
    Elle garde un œil sur nous.
    Avec tout son amour
    Elle m’envoie sa tendresse
    Pépites d’or
    Dans mes aurores

  • Deux personnages : une maman et son enfant en marche sur une avenue de quartier.
    Image sereine, non fusionnelle.
    L’enfant est libre, tout en étant bien sécurisé.
    Il est en confiance, se laisse guider et marche avec assurance.

    La maman toute proche, est prête à venir en aide si besoin.
    Elle fait entièrement confiance à "l’enfant sans souci"
    qui avance, bien rassuré
    par le bras tendu de sa maman qui tient sa petite main dans sa main...

    Seigneur, moi aussi je compte sur toi,
    sur Marie ta Mère.
    Conduis-moi sur mon chemin d’aujourd’hui qui me conduit au Père.

    Tiens ma main dans ta main et conduis-moi sereinement au bout de la route
    ... près du Père.

  • L’image nous montre une maman avec son petit enfant qui marche sur une murette. Il tient résolument et sans condition sa main dans la main de sa maman. Et elle tient légèrement la petite main de son enfant dans la sienne. Aucune raison pour lui de se soucier, puisqu’il lui fait entièrement confiance. Car quoiqu’il arrive, maman est toute proche et cela le rassure, il n’a rien à craindre.
    N’est-ce-pas caractéristique d’un enfant ? Sa maman reste sa maman, quelles que soient les circonstances et l’âge.
    La FETE DES MERES est une occasion pour les enfants (mais aussi les plus grands) de les remercier pour leur amour, leur protection, leur attention, leur dévouement...
    Ils aiment préparer des petits cadeaux : fleurs, dessins, colliers etc... Ils sont parfois très créatifs. Souvent ils ont du mal à garder leurs petits “secrets”.

    Quel bon exemple pour nous de nous confier sans réserve à notre Créateur, à son Fils Christ Ressuscité et sa Mère Marie !

  • Pourquoi ne pas expérimenter un nouvel espace ?
    Pour l’enfant pas de risque !
    La maman consent au désir de son fils, mais lui prend la main.
    Geste protecteur qui rassure l’un et l’autre.
    Le petit avance, sûr de lui, bravant la difficulté, faisant toute confiance à sa maman.

    Dans sa délicatesse de mère, n’a-t-elle pas pris un peu de retrait donnant à son enfant l’illusion et le bonheur de marcher seul... et en hauteur !

  • Voilà comment on apprend le chemin de la Vie : une main nous tient, nous soutient avec douceur et nous laisse aller où nous poussent nos intuitions, nos désirs de grandir, d’aller plus loin dans l’aventure de la Vie.
    C’est l’enfant qui marche devant, la maman accompagne, laisse faire. Mais l’enfant en sécurité avance et va son chemin sans tension, sûre que celle qui lui tient la main ne la lâchera pas, veille sur chacun de ses pas.

    Voilà à quoi ressemble notre vie quand c’est à Dieu que nous osons faire confiance en lui donnant la main. Il n’impose rien. Il accompagne avec douceur, nous soutenant dans nos efforts pour oser découvrir le Chemin : celui de l’intériorité de la vie avec son Père.
    Quelle main lui tendons-nous ? Celle de la douceur, de la confiance, de l’abandon ? Quel gâchis de ne pas oser lui donner la main !

  • En regardant cette photo,
    je me rends compte que j’ai été une maman super protectrice.
    Et que maintenant, mon fils a besoin d’une liberté
    -que je lui donne-,
    même si cela me coûte beaucoup certaines fois.
    Sa vie est bien à lui.
    N’empêche que je suis là,
    derrière,
    prête à lui tendre la main à nouveau s’il en a besoin,
    et s’il la réclame.
    Le plus beau jour de ma vie a été celui de sa naissance,
    après l’avoir attendu si longtemps.
    Car, pour la première fois,
    MAMAN enfin,
    après quarante ans.

  • Cette main tendue de la maman pour son enfant me fait penser à cette main tendue que le Christ nous offre jour après jour sur le chemin de nos vies.
    Merci, Seigneur. Ouvre nos yeux pour découvrir cette main tendue...
    Plus de peur ni de crainte puisque tu es là, à nos côtés. Tu chemines à notre rythme et tu nous aides à traverser ombres et lumières...

    "Prenons la main
    que Dieu nous tend
    Voici le temps...
    où Dieu fait grâce à notre terre..."

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 19 octobre 2017

Jésus est le chemin. Que notre intelligence et notre cœur se nourrissent de sa Parole. Que notre vie quotidienne se laisse transformer par la communion à son Corps livré (Règle de Vie)
Pied partage