Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Une visite chez Anne Boivent

Accueil > Avec les laïcs > Notre charisme : un trésor qui se partage... > Une visite chez Anne Boivent

Les soeurs du Christ Rédempteur

Samedi 5 Juin, 17 personnes sont à Laignelet sur la place de l’église. Trois Religieuses les accueillent, et, bientôt, ouvrent la porte de la maison de Anne Boivent leur Fondatrice. Ces personnes ont commencé un cheminement avec la Congrégation des Soeurs du Christ Rédempteur pour se nourrir de son esprit et trouver du "souffle" pour les divers engagements qu’elles vivent déjà auprès des pauvres, des malades, des exclus de toutes sortes... Aujourd’hui elles sont là pour connaître particulièrement ce que Anne Boivent a vécu en ce lieu, un peu avant la naissance de la Congrégation en 1827, et après. Le groupe de Laïcs devant la maison de Anne Boivent à Laignelet

L’endroit est simple et modeste comme l’étaient autrefois les maisons des villages de Bretagne, au sol de terre battue. Il n’est pas très spacieux et on a du mal à réaliser que c’était à la fois l’habitation de Anne, celle des jeunes filles qui l’ont rejointe, et encore la classe de l’école du village.

Anne Boivent y est arrivée vers 1817 comme institutrice, appelée par le Père Jean Baptiste Le Taillandier, recteur de la paroisse de Laignelet. Des textes écrits par lui permettent d’imaginer un peu le climat spirituel qui habitait ces lieux. Vers 1827, en effet, Anne y entend une Parole intérieure qu’elle confie à son directeur spirituel, le P. Le Taillandier : "On honore et on aime ma Bonté, ma Miséricorde et mes autres attributs, mais ma Justice, on la craint et on ne l’aime pas".

La visite guidée de la maison des origines - accompagnée de la lecture de quelques extraits de "La vie de Anne Boivent" relatifs aux années vécues en cet endroit - puis le visionnement du DVD : "Sur les pas de Anne Boivent" ont été le déclic qui a déclenché les échanges entre le groupe des Laïcs et les trois Religieuses présentes. On pose des questions sur les origines de la Congrégation, mais aussi sur les trois Associations qui prolongent aujourd’hui ses oeuvres : L’Association Le Parc (oeuvre des Sourds), L’Association Anne Boivent (oeuvre des personnes âgées et des personnes handicapées), l’Association Jean-Baptiste Le Taillandier (oeuvre de l’enseignement).

On exprime fortement le souhait que le souffle originel anime toujours ceux qui les gèrent...

Les personnes présentes partagent leurs désirs, leurs attentes personnelles, avec beaucoup de simplicité et de vérité. Certaines témoignent en confiance de la source qui les aide à vivre (la présence encourageante de telle religieuse par exemple) dans les réalités dures, voire "cruelles" qu’elles ont à affronter et où elles voudraient tant introduire un peu de respect et d’humanité. Le groupe des visiteurs à l'intérieur de la maison de Anne Boivent, à Laignelet

A plusieurs reprises au cours de cette rencontre nous, les trois Soeurs présentes, avons été conduites à exprimer ces axes forts de notre vie spirituelle : "Suivre les voies de la Providence sans les devancer jamais", et "L"espérance qui nous habite devrait être le signe auquel nous nous reconnaissons".
Pour ces personnes, cela est reçu comme un trésor !

Anne M. et Hélène R., SCR, Fougères